Andrea Iannone revient sur le réseau social et il veut donner une image de celui qui se reconstruit dans le calme et la sérénité après une dure épreuve judiciaire qui l’a condamné. Il voit des anciens collègues, fais du supermotard avec eux en mentionnant qu’il n’a rien perdu de son talent, tandis qu’il montre aussi sa vélocité sur un karting. Mais hélas, lorsqu’il se gare à une station-service, la vie réelle le rattrape, et c’est assez violent …

Le cliché aurait pu être inspiré avec cette enseigne « en fuite » plein de sous-entendu. Le véhicule ostentatoire et statutaire ne laisse évidemment pas indifférent et on voit un Andrea Iannone occupé au téléphone dont les propos rapportés sont : « Oui, prêt, c’est moi… Un autre voyage va commencer et je te ferai voler avec moi ». Un vrai poème en cette journée de la Saint Valentin.

Mais Joe le Maniac se fait tout de suite voler dans les plumes. Car il n’a pas échappé aux internautes qu’il venait de garer son mastodonte sur une place réservée aux handicapés. Résultat, un vrai pugilat. Et cette question : mais qui s’occupe donc d’Andrea Iannone pour en arriver là. Les mêmes qui ont défendu sa cause au tribunal et conduit dans l’impasse ?



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone