Axel Pons est un pilote de caractère qui ne compte plus ses chutes dans sa carrière mouvementée. Frère d’Edgar qui roule cette saison en Moto2, son père est l’ancien champion et actuel team manager Sito. Mais il a décidé de s’offrir une parenthèse, un moment de méditation dans sa vie, qui est arrivée à l’instant où la pandémie se déclarait. Une crise sanitaire qui impose de nouveaux codes sociaux qui l’interpellent. Voici son avis décalé…

Le doc est ligne sur le site Todocircuito. Et à vrai dire, il vaut le détour. Il ne peut que faire réagir, dans un sens comme dans l’autre. Mais ce qui est sûr, c’est qu’Axel Pons se serait senti bien à l’étroit et très mal à l’aise dans un paddock actuellement organisé comme un camp retranché. Le prix à payer dans ce monde d’après, qui vit toujours sous le joug de la Covid-19.

Une conjoncture qui ne convainc pas l’Espagnol, loin de là. Il ne comprend pas « ce que signifie la distanciation sociale ». La suite est à l’avenant… Axel Pons assure qu’ils « essaient de nous contrôler » avec l’utilisation du masque et invite les gens « à faire une pause pour réfléchir et méditer ».  A tout cela, il commente que « la peur s’impose à tout le monde et nous fait enfermer chez nous ». Pour lui, la solution à ce problème réside « dans l’énergie et l’amour, dans le fait de ne pas croire à toutes ces choses qu’ils nous disent ».

La théorie du complot

Des certitudes qui lui font douter du Coronavirus lui-même : « ce n’est qu’une grippe et maintenant personne ne tombe malade, ils n’ont que le COVID ».  L’ex-pilote considère que les gels hydroalcooliques « enlèvent cette protection contre les bactéries et nous rendent plus vulnérables ». L’Espagnol réfléchit sur l’origine du virus et assure qu’il n’est pas d’origine naturelle « parce que la nature nous aide dans notre croissance personnelle et nous favorise ».

La conclusion sonne dès lors comme une évidence : « derrière le virus il y a un plan, rien ne se passe simplement. En recherchant, j’ai trouvé des réponses très révélatrices ». Et ces réponses, les voilà : c’est un moyen de contrôler la population afin de « nous séparer et d’éliminer le contact humain et de favoriser le contact entre l’homme et la technologie pour avoir plus de contrôle » …

 



Tous les articles sur les Pilotes : Axel Pons

Tous les articles sur les Teams : Pons HP 40