Cela n’a qu’un rapport indirect avec les Grands Prix, mais, depuis quelques jours, on assiste à une véritable déferlante de visages vieillis électroniquement : MotoGP, WSBK, F1, Moto America, etc., rien ne semble y échapper car, il faut le reconnaître, le logiciel utilisé donne d’excellents résultats.

Comme bien souvent sur Internet, c’est un effet de mode et, en l’occurrence, un véritable raz-de-marée puisque l’application FaceApp, disponible sur AppStore et PlayStore, était en tête des classements des applications les plus téléchargées sur iPhone et Android, mercredi 17 juillet.

Ce filtre à selfie développé à Saint-Pétersbourg, en Russie, existe pourtant depuis janvier 2017 mais semble avoir connu une croissance exponentielle depuis la mise en ligne d’un « FaceApp Challenge » auquel certains personnages publics se sont eux-mêmes prêtés au jeu, sans doute en recherche de notoriété.

Quoi qu’il en soit, cette application dont les fonctions de base sont gratuites, permet de saisissantes métamorphoses dont, il faut le noter, les droits reviennent alors à l’éditeur russe Wireless Lab OOO…

Reconnaissez-vous ces pilotes MotoGP ?

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :