Andrea Iannone connaît une passe compliquée. Non seulement il est confiné comme le reste de ses collègues, mais ceux-ci pour la plupart l’ont ignoré dans son combat pour l’innocence dans une affaire de dopage à l’insu de son plein gré. Une histoire qui le laisse suspendu jusqu’en juin 2021 en attendant l’issue de sa procédure d’appel. Et puis il est maintenant à nouveau célibataire… Alors il est allé faire un tour pour se plonger dans une méditation face à la nature qu’il a immortalisée sur la toile ; mal lui en a pris puisqu’il s’est retrouvé l’objet de la fureur des hommes…

Choisir de s’exposer est une option qu’il faut sérieusement assumer car elle vous met dans le tourbillon de la versatilité d’une nature humaine rarement indulgente lorsqu’elle ne risque rien. Andrea Iannone est un homme public comme on dit. Et il est actuellement fragilisé par diverses tuiles qui lui sont tombées dessus.

Il veut donc se ressourcer dans la sagesse et l’humilité, s’interroger sur le sens de la vie. Il pensait concentrer tout ça dans cette publication sur la toile. Mais la dure réalité l’a rattrapé pour mieux le happer. Sa virée avec sa Mercedes G63 AMG et sa pause pour une photographie du paysage avec son téléphone portable n’ont pas été appréciées. Il faut dire que la légende a mis le feu aux poudres : « apprendre à apprécier des choses simples. »

Les critiques l’ont immédiatement accusé de parler de simplicité assis sur une voiture d’une valeur de 200 000 euros. Naturellement, Iannone n’avait pas l’intention de parler de son style de vie, plutôt de la simplicité d’un paysage comme celui qu’il photographiait. Mais la cible a été ratée…

 

 




Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini