On nous l’a changé ! Réservé, voire résigné, c’est un Dani Pedrosa conquérant et sûr de lui qui s’est affirmé à Jerez, lors des qualifications. Déjà, depuis vendredi, l’officiel HRC a annoncé la couleur. Il se verrait bien remporter cette édition du Grand Prix d’Espagne et ses meilleurs chronos lors des séances libres avaient donné la tendance. Mais lors des qualifications, il a toisé un certain Marc Márquez pour mieux lui montrer sa roue arrière. Et ça, c’est assez nouveau.

Pour parachever la métamorphose, il ne manque plus qu’un duel viril gagné sur la piste pour le gain de la course face à l’impitoyable MM93. Pour le moment, savourons ce samedi et ces qualifications où Dani Pedrosa ne s’en est pas laissé compter. Et c’est lui-même qui raconte l’histoire : « après avoir passé le premier train de pneus, j’étais content car j’étais déjà second et mon objectif était la première ligne. J’étais heureux de mes sensations avec la moto. J’ai alors décidé de rentrer pour monter mon second train ».

C’est là que ça devient intéressant : « il y avait beaucoup d’agitations sur la pit-lane. J’ai démarré et Marc m’a suivi dans la foulée. Dans le tour de lancement, il m’a aussi suivi. J’ai ralenti pour qu’il passe, mais il a ralenti également pour rester derrière moi. Il avait déjà la pole-position et je savais qu’en me lançant il allait me suivre et, qu’ainsi, il pourrait améliorer encore son chrono ».

« A un moment, on s’est retrouvé seuls sur une partie du circuit. Je me suis retourné, je l’ai regardé et je me suis dit : « ok j’accepte le défi » ». Et on connait la suite, Pedrosa a gagné la partie, pour 0.049s. « Je suis content car ça fait un moment que je n’ai pas réussi une telle performance ». Exactement depuis la Malaisie 2015. « Jusque-là, j’étais sur la seconde ligne ou la troisième. Je voulais la première ligne ici ».

Concernant Marc Márquez, il ajoute : « je n’ai reçu aucune aide de sa part mais quand j’ai vu qu’il me suivait ça m’a motivé encore un peu plus. Je me suis dit, pourquoi pas, faisons-le, et je l’ai fait ». Vivement la même chose, demain, dans le dernier tour de la course…

 #SpanishGP J.2 : Chronos MotoGP

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 38.249s [Lap 6/7] 291km/h (Top Speed)
2. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 38.298s +0.049s [8/8] 291km/h
3. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 38.453s +0.204s [6/7] 291km/h
4. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 38.677s +0.428s [3/7] 292km/h
5. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 38.744s +0.495s [3/8] 291km/h
6. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 38.861s +0.612s [6/8] 291km/h
7. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 38.908s +0.659s [6/7] 290km/h
8. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 38.910s +0.661s [6/8] 293km/h
9. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 39.108s +0.859s [8/8] 291km/h
10. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 39.125s +0.876s [3/8] 290km/h
11. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 39.152s +0.903s [5/8] 292km/h
12. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 39.400s +1.151s [2/5] 288km/h
13. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 39.090s 290km/h
14. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 39.255s 294km/h
15. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 39.282s 294km/h
16. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 39.321s 291km/h
17. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 1m 39.462s 291km/h
18. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 39.564s 292km/h
19. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 1m 39.678s 294km/h
20. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 39.824s 287km/h
21. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 39.906s 293km/h
22. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 40.213s 287km/h
23. Takuya Tsuda JPN Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 40.386s 287km/h

 



Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team