Lors de ce très pluvieux Grand Prix MotoGP de la saison 2018 qui vient de se dérouler à Valencia, Valentino Rossi et Maverick Vinales ont eu l’occasion de tester avec succès un nouvel appendice à la fois aérodynamique et hydrodynamique sur leurs Yamaha M1.

Constitué d’une sorte d’imposant déflecteur devant la roue arrière, il est destiné à empêcher l’eau en provenance du bas de carénage d’aboutir sur le pneu.

Ceci est surtout novateur par l’imposante dimension et l’élément en question et, apparemment au vu des gerbes d’eaux latérales, son efficacité.

Seule petite contrainte; dotée de ce que nous surnommons la dent de requin, la Yamaha ne peut plus être montée sur sa table de travail sans que ce conséquent déflecteur ne soit démonté, puisqu’il bute dorénavant sur la rampe en aluminium  permettant de hisser les motos sur leur table.

En conséquence, il est immédiatement retiré dès que la moto revient à son box, en fin de séance.

Puis remonté avant la nouvelle séance…



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP