Lors du premier test MotoGP de la saison 2020 qui s’est tenu sur le circuit Ricardo Tormo à Valencia, l’équipe Suzuki Ecstar disposait logiquement du nouveau moteur qui avait défrayé la chronique lors de la wildcard de Sylvain Guintoli au Japon.

Le team manager de la firme d’Hamamatsu en MotoGP, Davide Brivio, se déclare satisfait de ce nouveau quatre cylindres en ligne dont la version 2019 ne figurait déjà plus en queue de classement.

Disposant déjà d’un châssis autorisant une grande vitesse de passage en courbe, la GSX-RR 2020 pourrait bien venir chatouiller les Ducati et les Honda sur leurs terres…

Davide Brivio : « cela a assurément été un test positif. Nous avions ce nouveau moteur qui constitue une amélioration. Nous avions également besoin de travailler autour, avec l’électronique et les réglages, et tout cela sont des choses prometteuses que nos deux pilotes ont appréciées. Nous avons fait des comparaisons avec l’ancien et avons obtenu des retours positifs. Nous avons également essayé des petits réglages et vérifier quelques pièces que nous avions à disposition cette année. C’était plutôt utile pour comprendre différentes choses. L’important est maintenant de continuer et de nous rendre à Jerez pour vérifier tout cela à nouveau et obtenir la confirmation de cette amélioration. Ensuite, nous attendrons Sepang où nous aurons beaucoup plus de choses concernant le châssis. Nous sommes actuellement entièrement focalisés sur le moteur, puis nous travaillerons sur le châssis. Actuellement, nous voulons plus de performance et de vitesse, et, nous verrons bien, mais cela semble le cas. »

Extérieurement, le nouveau moteur 2020 de la Suzuki GSX-RR se reconnaît par la présence d’un second hublot de niveau d’huile sur le carter droit.

Sa réelle fonction nous est inconnue (vérification à froid et à chaud ? Séparation des circuits de lubrification ? ), mais est en tout cas liée à la complexité du, ou des, circuits de lubrification “à carter sec” d’une MotoGP : rappelons-nous par exemple que la Yamaha M1, d’une architecture semblable à la Suzuki, dispose de 7 rotors de pompe à huile…

Par ailleurs, Alex Rins a testé cette configuration aérodynamique qui rappelle beaucoup une version précédente.

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins, Joan Mir, Sylvain Guintoli

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar