Avec les ailerons, la Salad Box avec possiblement un Mass Damper dedans, le Holeshot Device vite développé en Ride Heigh Adjustment, les flasques de roue et autres tubulures « effet de sol », sans compter ce que l’on ne voit pas, on ne compte plus les innovations apportées par Ducati ces dernières années, au grand dam de Honda pourtant initiateur d’une boîte seamless aussi coûteuse que délicate !

La plupart d’entre elles ont été adoptées avec retard par la concurrence, tandis que Luigi Dall’Igna, imperturbable, continuait, et continue, à imaginer par touches successives ce que sera la moto de demain.

Ainsi, au Mans, nous avons pu voir une nouvelle évolution aérodynamique, ou peut-être devrait-on la qualifier d’évolution hydrodynamique. Cela concerne la fameuse cuillère tri-plan fixée sous le bras oscillant, initialement et officiellement supposée refroidir le pneu arrière mais en fait apportant un appui aérodynamique pour maintenir le plus possible la roue arrière au sol.

En cas de pluie, comme chez Yamaha, cet élément est remplacé par une sorte de chasse-neige destiné à éloigner l’eau du pneu arrière. Cela équipait déjà les Desmocedici l’année dernière au Mans, la seule course sous la pluie de la saison passée, mais nous avons eu droit à une version revue et corrigée pour 2021.

Si la forme générale reste la même, on note que l’élément s’est vu prolongé sur les côtés, et même cloisonné en-dessous, transformant ainsi une simple lame en V en véritable enclume inversée.

Comme on le voit sur cette photo, cela a l’air redoutablement efficace, même s’il ne s’agit que d’une « petite » évolution.

Ainsi va l’esprit fertile de l’ingénieur italien, et ce n’est sans doute pas près de s’arrêter…



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team