Les motards ont été très nombreux à répondre à l’appel de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) pour manifester contre l’interdiction au moins temporaire de remonter les files de voitures.

Pas loin de 10 000 motos et scooters étaient en effet présents au rendez-vous de la porte Dauphine et couvraient une bonne partie de l’Avenue Foch, offrant au badaud un spectacle d’autant plus impressionnant que détermination et calme étaient conjugués à la perfection, ne permettant à aucun débordement d’être à déplorer.

C’est donc dans le plus grand silence que les pratiquants des 2-roues ont écouté les argumentations plus que censées de Jean-Marc Belotti, coordinateur de la FFMC pour Paris et la petite couronne, de Christophe Guyot, du représentant des moto-taxis et de Maître Eric de Caumont, avant de s’élancer au ralenti, mais dans la bonne humeur, pour une opération escargot sur le périphérique parisien jusqu’à l’esplanade du château de Vincennes.

Le terme de succès peut donc qualifier cette manifestation, en espérant que la maturité dont ont su faire preuve aujourd’hui les motards soit suffisamment retentissante pour être entendue par les autorités…

Nous publierons demain les principales argumentations des intervenants et, en attendant, si vous êtes verbalisé pour avoir effectué une remontée de files, suivez le conseil de Maître Eric de Caumont : ne reconnaissez rien, ne signez rien, contestez en payant et rendez-vous sur le site de la FFMC à partir de lundi prochain !



Tous les articles sur les Teams : GMT94