MV Agusta est une marque qui tous les atours d’un label premium au vu de la gamme proposée, mais à une époque où l’UE a décidé d’occire le moteur thermique d’ici le milieu de la prochaine décennie, il faut se préparer à être branché dans une ambiance qui sera sans aucun doute électrique. Mais pour qu’on ne soit pas trop déstabilisé, les vieux noms fossilisés dans la mémoire marquée par l’énergie également fossile resteront. Ainsi, lorsque MV Agusta parle d’un retour de la Cagiva Elefant, cela ne signifie pas le retour du trail emblématique d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…

Lors d’une récente interview, le PDG de MV Agusta, Timur Sardarov, a parlé de l’avenir de MV, du développement de plusieurs nouveaux moteurs et de la reprise de la marque Cagiva, y compris de l’un de ses modèles les plus légendaires, la Cagiva Elefant. Oui mais ce n’est pas ce que l’on croit. D’abord, si Cagiva revient, il y a des chances que l’annonce de son retour fera plus de bruit que son groupe motopropulseur qui sera électrique.

Cagiva Elefant

Cagiva Elefant chez MV Agusta voudrait dire Scrambler chez Ducati

Si le PDG russe a évoqué le retour de Cagiva et de la Cagiva Elefant, il a surtout précisé qu’il avançait des possibilités qui sont encore en train d’être soupesées. “Cagiva est une marque qui appartient à MV Agusta. Notre département marketing évalue les possibilités de produits sous la marque Cagiva et nous nous demandons également s’il faut définir Elefant comme une ‘sous-marque’ de MV Agusta ou comme Cagiva Elefant. La décision n’a pas encore été prise.”

On part donc de loin, mais c’est tout de même une révélation intéressante qui définit le même schéma que Ducati a fait avec le nom de Scrambler. Le Scrambler de Ducati est probablement le meilleur exemple moderne d’un constructeur créant une sous-marque avec beaucoup de succès, et il n’est pas trop exagéré d’imaginer MV Agusta essayant de faire quelque chose de similaire avec le nom Cagiva Elefant/Elephant.

Malheureusement, il va falloir patienter encore un peu pour connaître tous les détails. Mais MV Agusta nous a appris à savoir attendre. Ainsi, nous n’avions rien entendu de précis sur Cagiva depuis 2018, lorsque la marque MV était aux mains de Giovanni Castiglioni. À l’époque, il était question que Cagiva soit une marque axée sur l’électrique. Mais depuis que Sardarov a pris le relais, nous n’avions plus rien entendu sur le retour possible de la marque Cagiva. Jusqu’à cette nouvelle de morebikes.