La première journée donnait déjà une idée assez précise des hommes en forme aux Pays-Bas et le leader du Championnat du Monde Randy Krummenacher (Bardahl Evan Bros. WorldSSP Team) ne laissait à personne le soin de dominer. Avec un meilleur chrono de 1’38.325, il précédait Federico Caricasulo (Bardhal Evan Bros. WorldSSP Team) 1’38.421, Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) 1’38.542, Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse) 1’38.698 et Hikari Okubo (Kawasaki Puccetti Racing) 1’38.833.

Ayrton Badovini (Team Pedecini Racing) occupait la 11e place devant Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) et Federico Fuligni (MV Agusta Reparto Corse), tandis que Jules Danilo (CIA Landlord Insurance Honda) terminait cette journée au 20e rang, et María Herrera (MS Racing) au 26e.

Pour l’équipe GMT94, la Superpole se présentait ainsi selon Christophe Guyot : « En Aragón, c’était la première fois depuis notre début en Supersport que l’on prenait un départ avec une température aussi fraîche. Les deux dixièmes qu’ils nous manquaient provenaient en grande majorité du réglage en suspensions. Ce week-end nous a vraiment aidés avant d’attaquer le week-end d’Assen, durant lequel les conditions seront également froides. »

Hikari Okubo et Lucas Mahias, pilotes de Kawasaki Puccetti Racing, étaient prêts pour le circuit classique d’Assen. Après trois courses, Okubo est le pilote Kawasaki le mieux classé, à la cinquième place du classement général, après avoir fortement marqué les courses de l’Australie à l’Espagne en passant par la Thaïlande. Maintenant, son défi est de maintenir sa détermination à atteindre le podium sur l’un des circuits qu’il préfère le moins.

Lucas Mahias a déclaré : « La piste d’Assen est très technique et je l’aime pour cette raison, même si je n’ai jamais gagné ici. Ce week-end, je dois continuer à travailler pour améliorer mes sensations avec le Ninja. Notre objectif est de faire mieux à la fois aux essais et en course par rapport à ce que nous avons fait en Espagne, afin de pouvoir obtenir le type de résultats que nous méritons, moi et mon équipe ».

Une pole bien méritée pour Krummenacher

Randy Krummenacher démarrait très vite la séance de Superpole avec un excellent 1’38.010, qui lui donnait alors plus d’une demi-seconde d’avance sur Raffaele de Rosa et Federico Caricasulo. Jules Cluzel se plaçait sixième à 0.7 et Lucas Mahias septième à 1.2.

A la mi-séance, Federico Caricasulo s’emparait de la deuxième place en 1’38.352, ce qui le rapprochait à 0.342 de son coéquipier suisse. Puis l’Italien améliorait encore en 1’38.115, à 0.105 de la pole provisoire.

Lucas Mahias s’arrêtait au bord de la piste dans un nuage de fumée. Le liquide répandu avait entraîné les chutes sans gravité de Perolari, Okubo et de Rosa. La séance était arrêtée à 10 minutes de la fin.

Une averse mettait fin à la séance. Krummenacher partira donc de la pole position avec Caricasulo et de Rosa à ses côtés, devant sur la deuxième Soomer, Okubo et Cluzel. Mahias était 8e, Perolari 9e et Danilo 14e et Navant 25e. Gaetan Matern chutait en essayant de se qualifier sur le mouillé, sans gravité.

Résultats des essais qualificatifs en Supersport 600 :

Classement provisoire du Championnat du Monde Supersport 600 :

 

Photos © worldsbk.com, teams et constructeurs



Tous les articles sur les Pilotes : Corentin Perolari, Jules Cluzel, Jules Danilo, Lucas Mahias