Jusqu’à présent, les ailerons qui équipent dorénavant les MotoGP semblaient devoir se ressembler de plus en plus entre les différents constructeurs présents dans la catégorie reine.

Et, bien qu’en deux éléments distincts de chaque côté de la moto, ce n’est pas la dernière mouture de ceux des Ducati apparus lors du Grand Prix de la République Tchèque qui dérogeait réellement à cette tendance.

Par contre, Yamaha a réellement innové lundi en essayant avec Valentino Rossi lors du test à Brno un nouveau concept dans lequel l’aileron n’est plus que la partie finale de tout un dispositif aérodynamique commençant avec le garde-boue.

Celui-ci est maintenant réduit à sa partie congrue mais semble diriger l’air vers une lame transversale intermédiaire reliant le nez du carénage à ses flancs.

Devant la complexité d’un tel dispositif, les photos sont plus explicites que les mots, et, en attendant de plus amples informations, nous nous garderons bien de faire la moindre hypothèse quant à l’utilité d’un tel dispositif au sujet duquel personne n’a jusqu’à présent fait le moindre commentaire vraiment positif.

Valentino Rossi: « Le carénage est là pour diminuer les wheelings mais je n’ai pas vraiment senti de différence avec celui que l’on a. Peut-être que ce n’est pas le tracé idéal pour l’évaluer. En tout cas, on ne l’aura pas le week-end prochain en Autriche ».

Et cela comprend également Danny Aldridge, le seul habilité à juger si ce dispositif aérodynamique est conforme au règlement ou pas…

Quoi qu’il en soit, bravo à Yamaha pour explorer de nouvelles voies qui pourraient peut-être, à terme et sous réserve d’homologation, aboutir à des systèmes multi-lames réglables comme en F1 !



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP