Le pilote Kawasaki a vécu un samedi plein, marqué par un nouveau record lors de la Superpole, avant de devenir le premier pilote à s’imposer à 13 reprises sur un circuit donné.

Après deux manches lors desquelles il avait quelque peu cédé le pas à la concurrence, Jonathan Rea a finalement réussi à remettre les choses dans l’ordre lors de la première course disputée ce weekend sur le circuit d’Assen. A Misano, le pilote Kawasaki avait dû subir la loi de Michael Ruben Rinaldi, intraitable sur les terres de Ducati et auteur de deux victoires, alors qu’à Donington ce fut au tour de Toprak Razgatlioglu de malmener le sextuple Champion du monde.

Avec des répercussions bien plus importantes dans ce second cas au championnat, le pilote turc s’emparant de la tête du général. Certes, le deuxième tiers de la saison vient tout juste d’être entamé et l’avance du pilote Yamaha n’était que de deux petits points au début du weekend, mais la symbolique était suffisamment forte pour forcer Rea à réagir dans les plus brefs délais.

 

Nouveau record lors de la Superpole

Cela a été chose faite aujourd’hui, avec l’obtention d’une nouvelle Superpole dans la matinée (une constante cette année, le numéro 1 restant invaincu dans l’exercice depuis le début de la saison), avec un nouveau record en prime et un chrono de 1’33.842.

Pourtant, il aurait pu en être autrement si Rea n’avait pas fait preuve de témérité pour aller chercher ce meilleur temps, sa première tentative, déjà impressionnante, ayant été invalidée car réalisée en présence des drapeaux jaunes. « Lors de la Superpole, j’ai eu le pressentiment que mon meilleur tour allait être annulé car j’avais vu effectivement un drapeau jaune », a expliqué l’intéressé après coup. « Quand je suis rentré au garage, j’ai pu voir que mes chronos étaient encore là, mais pour parer à toute éventualité j’ai préféré chausser un nouveau pneu de qualifications et repartir à la chasse au chrono. »

Bien lui en a pris, le pilote Kawasaki se plaçant ainsi idéalement en vue de la Course 1. Cette dernière a d’ailleurs été âprement disputée, tout du moins dans sa première partie, Rea devant contenir les assauts de Razgatlioglu et de Scott Redding.

 

 

Pour un temps seulement alors que l’intérêt de la fin de course allait finalement se recentrer sur un duel opposant ces deux pilotes, laissant toute latitude à Rea pour faire le trou. « Je pense que nous avons réussi à l’emporter grâce à notre persévérance : Je n’ai simplement jamais relâché la pression », poursuit Rea. « Je pouvais voir sur les panneaux que mon écart fluctuait avec Toprak [Razgatlioglu] et Scott [Redding]. Je savais bien que si je laissais ces gars trop se rapprocher, alors il serait difficile de s’échapper. Par la suite j’ai pu bénéficier d’une piste dégagée, et j’ai essayé de tirer le meilleur de la situation, de ne faire aucune erreur et de creuser un petit écart. Mais je devais rester concentré et ne pas me relâcher, car ils étaient dans leur propre bataille et ils attaquaient fort. Si je n’avais pas fait cela ils seraient revenus sur moi. »

Ce ne fut pas le cas, et Rea a ainsi pu décrocher sa sixième victoire de la saison, reprenant du même coup la tête du championnat pour sept points d’avance sur Razgatlioglu. Ce nouveau succès constitue également un jalon important dans la relation entre le Britannique et Kawasaki, puisqu’il s’agit de sa 90e victoire pour le compte du constructeur japonais.

Le 13, un chiffre porte-bonheur ?

Sans compter ce nouveau record : Grâce à sa victoire du jour, Rea devient le premier pilote à s’imposer à 13 reprises, excusez du peu, sur un circuit donné, battant ainsi Carl Fogarty et ses 12 victoires au sein de la Cathédrale d’Assen. Une statistique qui ne laisse pas le vainqueur du jour indifférent : « Je suis très fier, mais j’ai aussi le sentiment d’être vieux [rires] ! Je suis vraiment un privilégié dans ma situation : J’ai une bonne moto à disposition, une équipe formidable, et je pilote à mon meilleur niveau. Je suis donc très fier, et je suis impatient d’essayer d’augmenter encore un peu plus ce total demain. »

Rea disposera en effet de deux nouvelles cartouches pour augmenter son total de victoires aux Pays-Bas demain, à l’occasion de la Course Superpole puis de la Course 2. Nul doute que ses adversaires, Razgatlioglu en tête, auront dans l’idée d’empêcher le pilote Kawasaki de récidiver.

 

Superbike – Assen – Résultats Course 1 :

Crédit classement : WorldSBK.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jonathan Rea