WSBK 2022 : entre tradition et marketing, Toprak Razgatlioglu met tout le monde d’accord

par | 2 décembre 2021

Toprak Razgatlioglu n’est pas seulement un pilote spectaculaire et véloce, c’est aussi un homme plein de ressources. Ainsi, il est de coutume qu’un nouveau Champion du Monde moto soit tiraillé entre assumer un numéro 1 sur sa machine l‘identifiant comme le tenant du titre et garder sa plaque fétiche, par superstition mais aussi par intérêt commercial pour les produits dérivés. Le Turc, dès sa couronne assurée, avait déclaré qu’il arborerait l’unité par ailleurs si précieuse pour son employeur Yamaha. Mais ce qu’il n’avait pas dit, c’est qu’il ne renoncerait pas pour autant à son 54…

Toprak Razgatlioglu ainsi réussi à mettre tout le monde d’accord. Les tenants du 1 majeur et les amoureux du nombre identitaire se retrouveront dans cette nouvelle plaque d’identification que le protégé de Kenan Sofuoglu présentera lors de ses sorties sur la piste en WSBK.

Sur le parcours de Toprak, son mentor Sofuoglu a commenté : « nous avons consacré plus de dix ans à Toprak pour l’amener à ce niveau. Quand je l’ai fait entrer Championnat STK600 en 2015, il a tout gagné, et tout le monde a commencé à dire que j’allais le faire passer en WorldSSP. Non. La Turquie a suffisamment de titres en WorldSSP, mais je savais que la Turquie avait besoin d’un titre en WorldSBK ! En 2016, je l’ai immédiatement engagé en STK1000, et je lui ai dit : “nous devons nous construire en World Superbike”. J’ai passé trop d’années en WorldSSP, et je ne peux plus changer, mais tu es très jeune, très frais, très talentueux. C’est la raison pour laquelle tu vas emprunter cette voie. »

Toprak Razgatlioglu

Toprak Razgatlioglu mentionne toujours la Turquie

« Toprak n’a pas tellement aimé ça. Il voulait faire comme Kenan Sofuoglu et rouler en World Supersport. Je lui ai dit : “Je vais te faire devenir plus grand que Kenan ! Respecte et suis mes idées”. Il m’a dit : “La fois où tu m’as mis sur la 1 000cc, je me sentais très mal. Mais aujourd’hui, je suis si fier que tu aies pris cette décision”. Nous avons investi pour que notre pays le hisse à ce niveau. Aujourd’hui, le jour est arrivé. Il est entré dans l’histoire de notre pays. »

Au fait, on attend toujours la date qui permettra à Toprak Razgatlioglu de faire connaissance avec la Yamaha M1 de MotoGP…

SBK, Toprak Razgatlıoğlu n'abandonne pas le 54... mais même pas le N°1 !

Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu