Alvaro Bautista a de nouveau connu un week-end de WSBK loin de ses attentes de pilote officiel Honda, mais il a réussi a évité le désastre complet en se postant cinquième au terme de la seconde course. Sinon, il n’a pu voir le drapeau à damier lors des précédentes occasions à Assen, terminant prématurément sa prestation dans le bac à gravier. Il montre ainsi que, malgré les rumeurs qui annoncent son retour chez Ducati, il ne ménage pas sa peine sur la CBR triple R.

La seconde saison de Honda en WSBK est au moins aussi compliquée que sa première, et la dernière manche à Assen a confirmé que le premier constructeur ne trouverait pas cette année avec sa CBR triple R une consolation aux piètres résultats globaux de sa RC213V en MotoGP. Cependant, s’il y a une chose que l’on ne peut reprocher à Álvaro Bautista c’est que malgré de nombreux revers et plusieurs chutes il n’abandonne pas et risque sa santé pour un bon résultat.

Le meeting d’Assen en a été un bon exemple : partant de la 10ème place, sa quête d’une première place dans la première course de samedi et dans la course de Superpole s’est soldée par une chute dans le bac à gravier. Mais lors de la dernière joute, le pilote de 36 ans a franchi la ligne d’arrivée en cinquième position, à une seconde seulement de Chaz Davies sur sa Ducati, quatrième.

« Je suis toujours un peu énervé car la première manche et la course Superpole auraient pu se dérouler comme la deuxième course », a déclaré Bautista sur Speedweek. « Mon rythme était tout aussi bon et j’étais dans le top six. La 5ème place n’est en fait pas ce que nous imaginons, mais c’était mieux qu’une autre chute ».

Bautista

Bautista : “il fallait d’abord que je reprenne confiance”

« Lors de la dernière course, il était important de ne pas tomber et d’aller jusqu’au bout » avoue l’Espagnol. « Il fallait d’abord que je reprenne confiance. Mon départ était bon, mais je me suis un peu retenu dans les premiers tours, aussi pour comprendre les conditions ».

Le pilote Honda précise : « ce n’est qu’alors que j’ai enregistré mon rythme sans dépasser la limite. Parce que chaque fois que je donne un peu plus, je tombe. Donc, dans la deuxième course, j’ai roulé facilement et sûr. C’est juste la situation, je dois y faire face. J’étais d’autant plus heureux que nous soyons finalement arrivés dans le top 5. J’avais perdu du temps derrière Rinaldi, je pensais pouvoir rattraper Davies aussi. La 5e place était une bonne fin de week-end » conclut Bautista qui, avec ce résultat aux Pays-Bas, a réalisé sa plus belle performance depuis qu’il est sur la Honda.

Alvaro Bautista est sans aucun doute l'un des pilotes de superbike les plus rapides



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista