Le pilote Kawasaki Lucas Mahias ne gardera pas un souvenir impérissable de son meeting de Superbike à Barcelone. Un rendez-vous qui était à rebondissements, laissant notamment les protagonistes Rea et Razgatlioglu tout à leur duel pour le titre en vue de la prochaine joute. Mais le Français était loin de tout ça…

Lucas Mahias se serait bien passé d’être le protagoniste de deux accidents qui ont entrainé autant d’arrêt de la course. L’un a eu lieu lors de l’épreuve de Superpole et a laissé Chaz Davies sur le carreau, un fait de course que les officiels ont étudié pour en rendre responsable le Français qui a été sanctionné par un départ en fond de grille lors de la course 2.

Chaz Davies a été transporté à l’hôpital à la suite des événements. “il y a eu un changement de position avec Mahias, qui a ensuite complètement quitté la voie en changeant de direction entre les virages 11 et 12 et a heurté Chaz. Le contact s’est fait à grande vitesse. Les deux pilotes ont écrasé leurs motos contre la barrière“, raconte un message des équipes.

Le team manager de GoEleven, Denis Sacchetti, a précisé : “la course de Superpole est spectaculaire, mais cette fois un autre pilote était un peu trop motivé. C’est pourquoi notre pilote s’est retrouvé à l’hôpital. Chaz se plaint de douleurs au côté droit, mais au centre médical il a ri et plaisanté et la première chose qu’il a demandé était de préparer la moto pour la deuxième course. Il voulait courir !“, s’étonne Denis Sacchetti. Le week-end prochain le championnat se poursuivra à Jerez. Le week-end suivant, le WSBK sera à Portimao. “Voyons comment il va cette semaine et ensuite nous déciderons quoi faire pour le prochain tour“, a commenté le manager de l’équipe GoEleven.

Chaz Davies

“Lucas Mahias s’est immédiatement occupé de Sykes mais il ne pouvait rien faire”

Pour Sykes les faits ont relevé de la fatalité et ça aurait pu mal tourner… Le site Speedweek s’est entretenu avec le chef d’équipe de Mahias, Mick Shanley, qui a obtenu une description du déroulement de l’accident qui a eu lieu au virage 1. “Lucas m’a dit qu’il n’avait aucun moyen de l’éviter. Il y avait un autre pilote entre eux lorsque Tom a chuté. Lucas m’a dit qu’il lui avait cogné la poitrine. Quand Tom gisait là, immobile, il s’est immédiatement occupé de lui, mais bien sûr ne pouvait rien faire ».

Les marques de pneus sur la bosse de la combinaison en cuir Dainese de Sykes et à l’arrière de son casque Shark montrent qu’il a été heurté par le pneu avant de la Kawasaki de Mahias et l’Anglais s’est évanoui à la suite du choc. Le promoteur Dorna a d’abord annoncé que Sykes avait subi des “blessures à la tête”. Plus tard, BMW a parlé d’une grave commotion cérébrale. Sykes a repris conscience assez rapidement et a également pu enlever la combinaison en cuir. Le pilote de 36 ans a passé la nuit de dimanche à lundi à l’hôpital de Catalogne.

Lucas Mahias

 



Tous les articles sur les Pilotes : Lucas Mahias