Loris Baz a fait ce qu’il faut durant le week-end pluvieux de Magny-Cours pour que les décideurs se penchent sérieusement sur son avenir. Le Français, en effet, n’a encore rien de certain pour la saison 2021. L’option Yamaha ne semble pas faire de doute, mais il reste à savoir dans quelles conditions. Dans tous les cas, il fallait marquer les esprits en cette fin de saison, et l’actuel pilote Ten Kate s’y est employé de la plus belle des manières sur ses terres…

Loris Baz a tenu son rang en tant que local de l’étape et a mis un point d’honneur à faire plaisir au public contingenté qui a bravé la COVID-19 et supporté les éléments pour voir des motos tourner sur un circuit. S’il n’a pas gagné, c’est tout comme puisqu’il n’a baissé pavillon que devant les deux leaders du championnat. Le premier d’abord, le samedi, en la personne de Jonathan Rea, et le second, ensuite, le dimanche, avec Scott Redding.

Dans le clan Yamaha, en revanche, il n’a pas fait de détails dans les deux compétitions majeures, ne laissant la vedette à Van der Mark que dans la course sprint. La prestation a été solide avec deux podiums en tant que pilote indépendant. « Je suis vraiment content à la fin de ce week-end à la maison où les supporters étaient également présents. J’ai remporté quelques points importants pour le championnat » a commenté le Français.

« On juge aujourd’hui sur la dernière course et elle s’est bien passée »

« J’aurais aimé gagner mais ce dimanche Scott Redding en avait plus. Samedi j’étais plus près de gagner, je me sentais mieux sur la moto. J’ai cherché le bon équilibre pour pousser sans trop surchauffer les pneus ».

Loris Baz est parmi les pilotes en lice pour la place laissée vacante par Van der Mark aux côtés de Toprak Razgatlioglu dans l’équipe d’usine en 2021. Un tel week-end de course ne peut que lui apporter des points positifs : « c’est bien d’être deuxième, je pense que ce week-end pourrait aider dans les décisions sur mon avenir, du moins je l’espère. Je pense que nous devons juger toutes les performances du championnat mais il semble que dans cette période nous ne pensons qu’à la dernière course. Et en ce qui me concerne, elle s’est bien passée » termine le tricolore.



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz