C’est en encadrant un stage pour les jeunes pilotes sur le Circuit Carole que le team manager de l’équipe GMT94 Yamaha a lourdement chuté pour éviter un jeune stagiaire tombé juste devant lui. Les fonctions vitales ne sont heureusement à priori pas en danger, et on espère que les nombreuses fractures dont Christophe a été victimes ne le feront pas souffrir trop longtemps.

Vice-champion du Monde Supersport en 2019 au classement par équipes, le GMT94 a été également été Champion du Monde d’Endurance en 2004, 2014 et 2017, vice-Champion du monde EWC en 2000, 2001, 2013, 2015, 2016 et 2018, triple vainqueur des 24 H du Mans, double vainqueur du Bol d’Or et Champion de France Superbike en 1998, 2009 et 2016.

Voici comment Guyot explique ainsi son accident : « J’ai tout fait pour éviter un jeune pilote qui venait de tomber devant moi. »

« Heureusement il n’a rien mais j’ai percuté sa moto et j’ai violemment chuté. »

« Résultat, des côtes et une cheville cassées, une fracture de la clavicule et un poumon perforé, ce qui est le plus gênant. »

Mercredi prochain, les stages du GMT94 pour les jeunes pilotes Yamaha se poursuivront sur le Circuit Carole, et le conseiller sera à cette occasion Jules Cluzel

Toute l’équipe de Paddock-GP.com souhaite à Christophe une prompte guérison et lui donne rendez-vous sur les circuits, peut-être même dès les 1er et 2 août s’il peut déjà se déplacer pour la deuxième manche des Championnats du Monde Superbike et Supersport sur le Circuit de Jerez de la Frontera–Ángel Nieto.

– – – – – – – – – – – – –

Mise à jour :

Christophe nous a rappelé jeudi soir, ce dont on le remercie, pour vous donner des précisions : « J’ai eu la peur de ma vie » nous a-t-il expliqué. « Quand le jeune pilote est tombé devant moi, j’ai bloqué mon frein arrière. Je suis monté en l’air, puis je suis retombé à plat sur la moto, d’où les blessures. Dans l’ensemble ça va, rien de très grave. Ils vont m’opérer la jambe car le tibia est dans un mauvais état. Mais pour ça il va falloir d’abord résoudre le problème du poumon perforé. On s’occupera alors aussi d’opérer la clavicule. Mais ça ira, je serai à Carole la semaine prochaine pour les jeunes, même si c’est dans un fauteuil roulant. »

Photos © José Lourenco pour le GMT 94



Tous les articles sur les Teams : GMT94