Scott Redding termine son temps Ducati en WSBK puisqu’il rejoindra BMW en 2022 dans la catégorie. Son successeur sera celui qu’il avait remplacé sur la Panigale V4R, en l’occurrence Alvaro Bautista. L’Espagnol a été un ancien équipier de l’Anglais en MotoGP et les deux, à des époques séparées, ont piloté pour Aprilia. Des trajectoires croisées qui amusent Redding qui dit ce qu’il pense du pilote et du constructeur en 2021. Sur un ton différent…

Scott Redding se réclame de la vielle école et cette conviction se remarque aussi dans les postures. Le discours est toujours direct, comme ces coups que l’on donne dans cet autre sport qu’il adore : la boxe. Sur Bautista et son retour sur la Ducati à 37 ans, il dit ainsi du haut de ses 28 ans : « cela m’a vraiment surpris. Il est assez vieux maintenant. Il est plus vieux qu’il ne l’était alors et a un bébé maintenant. Il avait la chance de remporter le titre mondial, mais malheureusement, cela n’a pas fonctionné. Il a eu deux années difficiles chez Honda. Maintenant, il veut revenir ».

Voilà pour le pilote. Mais Redding a aussi une pensée pour le constructeur Aprilia, avec lequel les relations ont été tendues. Cependant, depuis que la RS-GP a été mise sur le podium de Silverstone par Aleix Espargaró, Redding joue l’apaisement : « pour être honnête, cela ne m’a pas surpris », a commenté Redding dans une interview avec “Motorsport-Total.com“. « Je suis heureux pour eux, même si je n’apprécie pas notre temps ensemble. J’ai eu des moments difficiles avec Aprilia. C’était terrible. J’étais là au mauvais moment ».

Scott Redding se souvient : « nous avons eu beaucoup de moments parce que nous n’avons pas obtenu les résultats. Je suis un pilote qui veut gagner. Mais cela ne s’est pas produit. Il y a eu beaucoup de drames. Je ne me sentais pas respecté. Ce n’était pas le cas. C’est bien. Mais je ne suis pas rancunier », a déclaré Redding dont la carrière en MotoGP touchait à sa fin. « C’était la merde à l’époque », confie le Britannique, louant finalement la persévérance d’Aprilia : « ils ont évolué et progressé. Ils n’ont pas abandonné le projet et sont désormais montés sur le podium. Je suis content pour eux ».

Redding

Redding prévient Viñales : “les tests sont une chose, les courses en sont une autre

« Je dois féliciter Aleix », a déclaré Redding. « Il est derrière le projet depuis tant d’années et a traversé vents et marées avec eux. Ils ont vécu des bons et des mauvais moments. Il les a menés à leur premier podium. C’est bien pour lui car il a travaillé dur. Pour Aprilia, c’est bien, car cela signifie qu’ils n’abandonnent pas et qu’ils ont la motivation de continuer à travailler sur les développements ».

En plus du podium à Silverstone, Aprilia a fait la une des journaux avec la signature de Maverick Viñales. L’Espagnol a déjà testé l’Aprilia RS-GP à Misano et disputera son premier week-end de course pour Aprilia en Aragon. « Je suis vraiment excité de voir comment Maverick va continuer », a déclaré Redding. « D’un point de vue contractuel, cela m’a surpris de voir comment il peut quitter une équipe et piloter pour une autre équipe lors de la prochaine course. C’est la première fois dans l’histoire que quelque chose comme ça se produit. Je suis vraiment excité de voir comment ça se passe », dit-il, Mais Redding prévient: « les tests sont une chose, les courses en sont une autre ».

Scott Redding



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista, Scott Redding

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini, Ducati Team