Scott Redding est comme le reste de ses collègues qui ont fait le voyage jusqu’à Jerez pour se lancer dans l’intersaison 2021 de WSBK : il prend son mal en patience. Dans le box Ducati, il scrute une éclaircie dans un ciel chargé de nuages qui déversent leur contenue sur la piste. L’Anglais saisit néanmoins l’occasion pour rappellera son objectif 2021.Et il est à la fois simple et compliqué …

Scott Redding est supposé être le leader des troupes Ducati en WSBK. Et il a montré dès sa première saison à ce niveau l’an passé qu’il en avait la carrure. Cependant, c’est encore Jonathan Rea et sa Kawasaki qui ont donné la leçon tandis que, pour 2021, Ducati aura trois autres pilotes de haut niveau : Rinaldi, qui rejoint les rangs de l’équipe officielle, Chaz Davies qui reste dans les murs, et Tito Rabat, tout droit arrivé du MotoGP avec la volonté de relancer sa carrière.

Scott Redding devra donc encore faire ses preuves. Et il est visiblement bien préparé pour ça … « Je me sens plus détendu parce que j’ai une année d’expérience », a noté Redding sur WorldSBK.com. « Je connais la situation et je sais ce qui peut arriver. Je sais contre qui je cours et ce que je peux faire. Je sais ce que j’ai fait de mal l’année dernière. Je connais mes faiblesses ».

« J’ai fait mes devoirs pour être plus fort en 2021. Je sais que Ducati a amélioré la moto pour moi. C’est génial. Je dois remporter le titre », dit-il à propos de l’objectif de sa deuxième saison en Championnat du Monde Superbike. S’il arrivait à ses fins, Redding ramènerait un trophée qui échappe à Ducati depuis tout de même 2011.

A Jerez, cette semaine, les équipes WSBK nourrissaient l‘ambition de faire leur rentrée dans ce millésime 2021. Mais la pluie continue a empêché les pilotes de rouler sur la piste mercredi. Étant donné que seuls dix jours de test sont autorisés pour les tests de pré-saison, les pilotes et les équipes ont fait l’impasse sur le premier jour. « J’aurais aimé piloter sous la pluie, mais il ne nous reste plus que dix jours pour les tests. Il y a cette limite. Nous devons donc gérer les jours intelligemment. Il n’y a aucune raison d’utiliser le premier jour de test pour 2021 quand il pleut », explique Redding qui précise néanmoins : « je suis généralement toujours prêt à tester dans toutes les conditions ».

Scott Redding : « je ne peux pas révéler tous les secrets »

« Quand la pluie est tombée au petit déjeuner, j’ai pris les choses tranquillement et je suis allé à la salle de musculation. C’était tout. J’ai profité de la journée pour me détendre. Je suis venu de Californie la veille et je luttais avec le décalage horaire. Pourtant, je me sens bien » rapporte Redding, qui a passé les dernières semaines avec sa fiancée aux États-Unis en profitant de sessions intensives de vélo de route par temps estival.

Au cours de l’hiver, Ducati a modifié certains détails de la Panigale V4R pour faciliter le travail de Redding. « Nous avons quelques choses à tester pour être prêts pour la saison. J’aimerais rouler sur une piste sèche et avoir une journée de travail acharné », a déclaré le vice-champion du monde.

Qu’ont fait les ingénieurs du département course Ducati ? « Nous travaillons principalement sur la position assise », explique Redding. « Je ne peux pas révéler tous les secrets parce que nous sommes ici pour gagner ».



Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding