Scott Redding ne s’est pas ennuyé lors de la dernière manche du WSBK sur un tracé de Most inédit en République tchèque qu’il a par ailleurs beaucoup critiqué pour des raisons de sécurité. Il a été bousculé en course par Razgatlioglu, il a remporté une victoire, il a fait une demande en mariage sur le podium et il n’exclut pas un divorce avec Ducati en fin d’année. L’ancien du MotoGP fait le point…

Que fera Scott Redding en 2022 ? Il se sera marié, et c’est ce qui est seulement certain. Le romantique et décalé sujet de sa gracieuse majesté a fait sa demande dans l’intimité et la discrétion qu’on lui connaît à sa dulcinée qui n’a pas refusé. Mais professionnellement parlant ? Il y a un certain agacement, même si chez son team Aruba Ducati on assure ceci : « avec Scott Redding et Michael Ruben Rinaldi, nous avons un jeune pilote et un autre avec beaucoup d’expérience. Le mix convient, nous voulons continuer avec eux. Mais c’est tout à fait normal à ce stade de la saison pour les pilotes de demander autour d’eux et de parler à tout le monde. Nous sommes une bonne équipe et avons une moto capable de gagner. Ducati fait beaucoup pour remporter le championnat du monde Superbike. »

Certes, mais tout de même, des rumeurs ont jailli au sujet d’une usine Ducati voulant récupérer Bautista qui n’y arrive pas chez Honda tandis que Petrucci sur le marché serait intéressant pour des retrouvailles. De quoi rendre Scott Redding bougon. D’ailleurs, il dit : « si une moto est bonne, tout le monde peut la piloter », a déclaré l’Anglais sur Speedweek. « Si ce n’est pas si bon, le pilote fait la différence. J’aime quand les gens apprécient ça. Et ça me fait mal quand ce n’est pas le cas ».

Scott Redding

Scott Redding précise qu’il peut aussi partir

Après avoir sous-entendu que la Panigale V4R n’était pas si bonne et regretter incidemment qu’on oubliait peut-être à Borgo Panigale qu’il était le mieux classé de la marque au championnat, il signale que lui aussi pourrait finalement changer d’air… « Bien sûr, nous parlons à différentes équipes. Vous voyez mon dévouement, mon travail acharné et comment je me bats pour réussir même dans des situations difficiles. Il y a beaucoup d’intérêt de la part d’autres constructeurs, nous devons voir ce qui est le mieux pour moi pour gagner des courses. J’ai besoin du bon package pour ça ».

Le fait est que Ducati n’a pas encore de pilote sous contrat pour la saison WSBK 2022. Le contrat de Scott Redding expire à la fin de la saison. Ducati a une option sur Michael Ruben Rinaldi, mais elle n’a pas encore été actionnée. Mais quelles sont les options de Redding en Championnat du Monde Superbike ? Les équipes d’usine de Kawasaki et Yamaha sont pratiquement figées, car Kawasaki continue avec Jonathan Rea et Alex Lowes. Toprak Razgatlioglu a signé pour deux ans avec Yamaha et le contrat d’Andrea Locatelli sera bientôt prolongé.

« Il pourrait toujours y avoir une troisième moto », note néanmoins Redding, faisant sans doute allusion à Gerloff qui ne serait finalement pas hors-jeu pour le guidon de la M1 Petronas en MotoGP . La victoire dans la deuxième course de Most n’a rien changé à l’équation : « tout est encore en suspens. Je suis toujours le meilleur pilote Ducati. Je fais ce que je peux. Je ne peux pas faire plus que ça. Si j’ai la chance de gagner, je l’utiliserai. Sinon, je vais me battre comme un fou » termine le Britannique.

Scott Redding



Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team