Alors qu’il va disputer ce week-end au Japon son 117e Grand Prix, le pilote allemand de 23 ans, né à Bad Reichenhall le 3 mai 1996, vient d’être annoncé pour la saison prochaine comme titulaire au sein du Kawasaki Puccetti Racing, qui est en pratique le représentant officiel de Kawasaki en Championnat du Monde Supersport.

Fils de Peter Öttl, vainqueur de 5 GP en 80 et 125 cm3 entre 1989 et 1996, troisième du Championnat du Monde 80 cm3 en 1989 sur Krauser, le jeune Philipp a couru en ADAC Junior Cup (en 2009), puis en Red Bull MotoGP Rookies Cup, en Championnat d’Allemagne IDM 125GP et en CEV Moto3.

Il a ensuite disputé le GP de Valence en 2012, puis 6 saisons complètes en Championnat du Monde Moto3, toujours avec un moteur KTM, soit dans un châssis maison autrichien, soit dans un cadre Kalex. Il a remporté une victoire (à Jerez en 2018) au cours de ses 104 GP disputés en Moto3. Son meilleur résultat final a été la dixième place mondiale en 2017.

Cette année, il court en Moto2 – toujours sur KTM – au sein de l’équipe française Red Bull KTM Tech 3, mais n’a pas marqué le moindre point. Avec comme meilleur résultat une dix-huitième place acquise à Austin, il est devenu évident que son avenir en GP était compromis. Comme d’autres avant lui, il a donc choisi de se diriger vers le Championnat du Monde Supersport. Il sera dans une très bonne équipe, mais il lui faudra ardemment cravacher sa Kawasaki, comme le fait si bien Lucas Mahias, pour devancer les Yamaha.

Selon l’avis de Manuel Puccetti, le team manager, « C’est un plaisir de poursuivre notre collaboration avec Lucas Mahias en 2020. Il est l’un des pilotes les plus forts de la classe intermédiaire et mon équipe est convaincue que nous pouvons décrocher le titre avec lui l’année prochaine. »

« Nous accueillerons également Philipp Öttl, 23 ans et qui viendra du Championnat du Monde Moto2 après de nombreuses années passées en Moto3. C’est un jeune pilote, très rapide. Je pense qu’il s’adaptera rapidement à notre moto et nous ferons de notre mieux pour l’aider dans sa carrière avec notre Ninja Supersport. »

D’après Steve Guttridge, Kawasaki Europe Racing Manager, « Nous avons connu quelques saisons compliquées en WorldSSP mais l’équipe Kawasaki Puccetti Racing a toujours travaillé dur pour trouver des solutions vers la victoire. Nous sommes ravis de rester dans cette catégorie l’année prochaine et d’accueillir Phillip Öttl.

« Nous avons vu à quel point Lucas a travaillé et progressé cette année pour s’adapter aux caractéristiques de notre Ninja ZX-6R. Sa victoire à Magny-Cours confirme que nous sommes prêts à nous battre pour le titre en 2020, ensemble, avec ce nouvel équipier. »

Photos © Kawasaki Racing



Tous les articles sur les Pilotes : Lucas Mahias, Philipp Oettl