L’année prochaine, en WSS, il n’est plus garanti qu’il y aura deux pilotes français au sein du team tricolore GMT94 mené par le compatriote Christophe Guyot. En effet, si Jules Cluzel remettra ça, il n’en serait pas de même pour Corentin Perolari, pourtant révélé par le team azuré. Mais tout a une fin, même les belles histoires…

Le GMT94 et Corentin Perolari, c’est une histoire internationale commencée en 2018 et qui aura donc pris fin au terme de la saison 2020 du mondial Supersport. Au bilan, des émotions, une belle progression, aussi une relative stagnation et des podiums, dont celui de Phillip Island cette saison.

Christophe Guyot, chef de l’équipe GMT94, croit toujours en son compatriote, mais il a mis fin à la collaboration. “Je pense que c’est un avantage pour lui d’acquérir une expérience supplémentaire dans un environnement différent. Je le soutiendrai dans sa recherche d’une nouvelle équipe et je n’hésiterai pas à me porter garant de ses qualités“, commente Christophe Guyot, qui estime qu’un changement de décor a du sens pour ce jeune homme de 22 ans.

On se quitte en bons termes

En tout cas, je tiens à remercier Corentin pour ce qu’il a fait pour nous. Sans lui, nous n’aurions pas pu terminer la saison 2018. Il nous a également permis de devenir l’une des meilleures équipes du WSSP“.

Je vais travailler dur cet hiver pour me remettre sur pied pour 2021. Je suis ouvert à différents projets, que ce soit dans le cadre du championnat du monde SSP ou dans celui de l’endurance“, a déclaré de son côté Perolari. “J’ai passé un très bon moment avec GMT94 depuis 2018. D’ici 2020, nous avons atteint la limite de ce que nous pouvions réaliser ensemble“. Au moins, cette séparation est de l’ordre du consentement mutuel.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Corentin Perolari

Tous les articles sur les Teams : GMT94