Les leaders des trois principales équipes du MotoGP sont d’ores et déjà désignés pour les saisons à venir. Márquez sera celui du HRC, Rossi mènera les troupes Yamaha et Ducati s’est trouvé un nouveau messie avec Lorenzo. L’attention se porte maintenant sur qui seront les seconds couteaux. A Jerez, le nom de Pedrosa est revenu sur le devant de la scène sous les auvents Honda et Yamaha.

Pedrosa et Honda, c’est un couple que l’on aurait tendance à considérer comme inséparable. Peut-être à tort cependant, car les coulisses de Jerez bruissent de la rumeur d’une possibilité de voir l’Espagnol partir chez Yamaha.

Le constructeur d’Iwata n’a jamais caché le fait que, pour réorganiser son environnement après le départ d’un Jorge Lorenzo, il envisagerait non seulement un plan B mais aussi un plan C. Le B, on le sait, s’appelle Maverick Viñales, mais quid de l’autre ? Pol Espargaró en attente chez Tech3 ? Que nenni, d’après la Gazetta dello Sport, il serait frappé du sceau de Dani Pedrosa.

Rapide, discret et d’une honnêteté sur la piste au-dessus de tout soupçon, l’actuel équipier de Márquez n’aurait para ailleurs aucune difficulté à s’accorder avec Valentino Rossi. Certes, mais côté relève et perspectives d’avenir, vous repasserez. Yamaha se ménagerait certes une paire expérimentée, mais aussi vieillissante. Par ailleurs, le débat tournerait aussi d’une somme proposée de 5 millions d’euros à l’année pour le poste. Un budget que Davide Brivio serait parti défendre devant la direction de Suzuki pour garder sa perle dans son écrin.