KTM a tenu à faire son arrivée en MotoGP avec des solutions originales : cadre tubulaire en acier, suspensions WP et surtout le seul moteur tournant dans le sens des roues, et le seul moteur à calage Screamer.

Pour faire simple, le calage Screamer, que l’on reconnaît à son bruit régulier et particulièrement strident, permet au moteur d’être sensiblement plus puissant mais, paradoxalement, offre la particularité de délivrer son couple de façon irrégulière, pénalisant ainsi adhérence du pneu arrière à l’accélération.

Le Big-Bang, au contraire, bien que tournant de façon moins équilibrée (deux explosions sont simultanées, ou presque) permet une délivrance du couple de façon plus régulière, sollicitant ainsi moins le pneu arrière. Ne croyez surtout pas tout ce que vous lisez sur les explications histoires du pneu qui peut se reposer entre deux explosions du Big-Bang; c’est du pur fantasme journalistique !

Quoi qu’il en soit, nous savons que KTM a déjà procédé à des essais de moteur Big-Bang (ou à calage approchant, impossible d’être plus précis) dans ses installations de Munderfing. Ce moteur sera-t-il le prochain propulseur choisi par KTM ?

Nul ne le sait mais le site Speedweek, toujours très proche de la firme autrichienne, à récemment interrogé Mike Leitner sur l’arrivée éventuelle (et prochaine) d’un moteur à calage Big-Bang pour satisfaire ses deux pilotes habitués à la progressivité de la Yamaha M1 à l’accélération.

Pour rappel, KTM et Aprilia sont les seuls constructeurs autorisés à développer leurs moteurs comme ils le souhaitent, n’ayant marqué aucun point de concession lors des saisons précédentes.

Mike Leitner : « Lorsque nous avons choisi ce concept de moteur (Screamer), il y a deux ans, les moteurs Screamer de Honda gagnaient le Championnat du Monde. Nous ne pouvons pas arriver en deux mois au maximum de ce concept. Pour KTM, un grand calme est venu avec ce projet parce que nous avons travaillé avec un concept avec lequel nous avons très vite obtenu une bonne base.
Ce qui se passe, en arrière-plan à la société, est de nouveau une autre histoire.
Là,  on réfléchit beaucoup, on réfléchit et on perfectionne…»

Le concepteur de moteur Kurt Trieb a dit qu’il pouvait apporter dans les trois mois un grand changement en piste. Il a déjà décidé? Nous pouvons voir le Big-Bang, le 2 mai au test du Mans?

« Je ne veux pas répondre. (rires).
Nous travaillons sur des choses différentes. Cela est très clair.
Mais maintenant, nous ne pouvons pas encore évaluer, vraiment, quelle sera la prochaine étape dans le développement du moteur.
Dans tous les cas, nous essaierons un vilebrequin plus lourd au test de lundi à Jerez. »

Mais un Big-Bang serait comme un tranquillisant pour le châssis ?

« La question est toujours : “Où le Big Bang commence et où finit le Screamer ?” (Allusion à un calage intermédiaire, sans doute comme le moteur V4 Honda) »

Les pilotes veulent un Big-Bang, parce que Pol Espargaró et Bradley Smith sont habitués à la puissance douce de la Yamaha…

« Voyons voir … Mais c’est clair, tous les constructeurs en MotoGP  travaillent dans cette direction du Big-Bang. Il y a donc une raison quelconque. Maintenant, quelle est la part de mode dans cela et quel est le besoin technologique, cela est difficile à évaluer. »

Honda est également retourné au Big-Bang, puisque 22 litres de carburant sont maintenant disponibles alors que le Screamer permettait une économie de carburant quand celui-ci était restreint à seulement 20 et 21 litres.

« Oui, cela joue également. »

En savoir plus sur le moteur KTM Screamer…

Moteur KTM Screamer au banc d’essai :

Tous les articles sur les Pilotes : Bradley Smith, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP