C’est en leader du championnat que Jorge Lorenzo débarquera au Mugello pour le Grand Prix d’Italie. Avec six points d’avance sur Marc Márquez et douze sur son binôme qui jouera à domicile, le futur pilote Ducati sera en circuit ami mais aussi en territoire ennemi. Il faudra avoir les nerfs solides pour sortir vainqueur de ce sixième round au calendrier.

Ceci dit, les statistiques montrent que le quintuple couronné sait tenir la pression. Sept podiums conquis lors des sept dernières visites en Toscane, dont quatre victoires en 2011, 2012 et 2013, sans oublier celle de l’an dernier. S’il ne gagne pas, le Majorquin est second. De quoi être serein : « nous arrivons au Mugello après une belle satisfaction enregistrée en France » commente l’officiel Yamaha. « Au Mans, nous avons pris une victoire importante qui nous permet de mener au championnat.  Nous sommes donc très motivés pour la suite ».

 « Le Mugello est un tracé où je me fais généralement plaisir. Nous y avons connu de belles choses là-bas. J’adore y piloter, c’est l’une des plus belles pistes au monde. Son dessin est parfait pour les caractéristiques de la M1 et se marie très bien avec mon style de pilotage. Alors voyons ce qui va se passer cette année avec la nouvelle électronique et les nouveaux pneus ». On rappellera que Jerez fait aussi partie des endroits auxquels le tenant du titre est attaché. Et on a vu cette année comment s’est déroulé le Grand Prix d’Espagne.

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo