L’idée reçue est tenace; on ne se servirait pas du frein arrière en MotoGP, ne serait-ce que parce que la roue arrière est souvent en l’air sur les forts freinages.

Dès lors, pourquoi mettre un frein arrière ?

Tout d’abord parce que c’est rendu obligatoire par le règlement, mais surtout, parce que la plupart des pilotes s’en servent, que ce soit Marc Marquez à l’accélération et pendant 80% d’un tour, Andrea Dovizioso au point de se faire monter un frein arrière commandé au pouce pour les virages à droite, ou encore Scott Redding comme le voit sur cette vidéo.

Détail intéressant, on s’aperçoit que sortir la jambe au freinage n’empêche de freiner, juste après…

Tous les articles sur : Scott Redding