S’il est un pilote qui était peut-être le mieux armé pour faire face à un inédit confinement d’une durée tout aussi exceptionnelle, c’est peut-être bien Aleix Espargaró. L’homme a en effet une famille soudée, qui le suit, et deux enfants dont il s’occupe en bon père. Alors, rester à la maison avec sa délicieuse épouse et sa descendance, c’est tout de même mieux que de rester coincé seul entre quatre murs dans un appartement en Andorre… Mais l’officiel Aprilia trouve tout de même le temps long. Il est temps de retrouver la piste et de parler d’avenir…

Aleix Espargaró est le seul pilote titulaire chez Aprilia à pouvoir faire son métier. On rappellera en effet que son équipier Andrea Iannone est toujours suspendu par la FIM tandis que tant Bradley Smith que Lorenzo Savadori sont loin de son niveau. Un problème pour la firme de Noale qui met sur la piste cette année une toute nouvelle RS-GP qui, bien que prometteuse, a besoin de roulage.

Une moto qui pourrait prolonger favorablement la carrière d’Aleix Espargaró et même l’accompagner jusqu’à la sortie vers la retraite. Mais l’Espagnol reste prudent sur ce plan et pose ses conditions : « pour le moment, je n’ai pas de contrat avec Aprilia pour l’avenir, mais je ne peux toujours pas prendre de décision. Je dois d’abord faire l’expérience de la moto en course. Parce que je m’en tiens à ce que j’ai dit auparavant : je veux pouvoir monter sur le podium au cours de mes deux ou trois dernières années avec le MotoGP. »

“Tant de choses ont changé avec cette situation”

Il adorerait le faire avec son équipe actuelle, explique le pilote de 30 ans de Granollers… « Mais je ne sais pas à quoi ressemblera la moto », explique Aleix Espargaró, qui révèle également : « dans un monde parfait, je signe au moins un contrat MotoGP. Mais on ne sait jamais ce qui va se passer. Tant de choses ont changé avec cette situation. Alors maintenant, nous devons retourner sur le circuit et ensuite nous prendrons nos décisions. »

Un retour qu’il attend avec impatience : « bien sûr, j’ai très envie de courir à nouveau. Cela dure depuis très, très, très longtemps maintenant, c’est pourquoi il me manque de courir et de travailler avec l’équipe » précise-t-il sur motogp.com. « J’essaie de maintenir mon niveau de forme physique, donc je m’entraîne au gymnase deux à trois fois par semaine le matin. Je monte sur mon vélo pour l’entraînement en salle presque tous les jours, et je regarde les vieilles courses sur MotoGP.com parce que les courses me manquent tellement », rapporte-t-il avant d’avouer : « je ne joue pas souvent sur PlayStation car quand j’ai essayé une fois ça s’est soldé par un désastre. »

Le retour aux affaires est espéré pour le 19 juillet à Jerez dans le cadre d’un Grand Prix d’Espagne auquel doit suivre un Grand Prix d’Andalousie sur le même circuit.



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini