Avec cinq de ses motos dans le top 5 et carrément neuf dans le top 10, ce n’est rien de dire que Honda semble avoir pris l’ascendant sur KTM dans ce Grand Prix d’Argentine, version Moto3. Parmi les pilotes nantis d’une machine frappée du blason ailé, on note un McPhee peut-être un peu plus habile dans le clan de Tokyo alors que Canet, Masiá ou encore Fernandez sont les soldats isolés de Mattighofen. Que vont donner ces qualifications qui se dérouleront par des températures tout autres que celles du matin ? 

Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui raconte l’histoire des chronos…

GP Argentine Moto3™

2018

2019

FP1

1’52.190 Marco Bezzecchi

1’51.147 Jaume Masiá
FP2

1’50.397 Enea Bastianini

1’49.892 John McPhee
FP3

2’00.315 Fabio Di Giannantonio

1’48.959 John McPhee
Q1

XXX

1’49.496 Andrea Migno
Q2

1’53.782 Tony Arbolino

1’48.775 Jaume Masiá
Warmup

1’58.608 Enea Bastianini

CourseBezzecchi, Canet, Di Giannantonio
Record

1’48.461 Miguel Oliveira 2015

23° dans l’air et 29° sur la piste pour une première partie d’exercice dite Q1 et pour quinze minutes. On y trouve un invité surprise en la personne d’Arón Canet dont le meilleur chrono lors de la FP3 a été annulé à cause d’une légère excursion hors des limites de la piste…

C’est d’ailleurs lui qui signe la première référence en 1’49.640 avec sa KTM. Foggia, Darryn Binder et Öncü suivent et peuvent espérer monter en Q2. Mais il reste encore cinq minutes. Mais Perez s’en mêle avec un chrono en 1’49.957 alors qu’Öncü a la mauvaise idée de chuter au virage 2. Pendant ce temps, la bataille fait rage !

En 1’49.496, Migno se rappelle au bon souvenir de tous. Masaki fait aussi son 1’49 et entre dans le carré de tête magique pour la finale. Juste avant le drapeau à damiers, Migno et Canet se frottent au sens propre et auront l’occasion de poursuivre leur débat en Q2 avec Perez et Kornfeil qui, dans les dernières secondes arrache le dernier ticket pour la suite. Un privilège qu’aucun des deux pilotes VR46 ne connaîtra, pas plus que l’officiel KTM Öncü.

Classement Q1:

La Q2 est lancée avec 30° sur la piste et 23° dans les gradins. Ces derniers doivent patienter avec le début des hostilités. Trois minutes après l’ouverture de la piste, personne ne se lance. Il faudra en fait que la sixième minute soit entamée pour voir les motos sortir des stands.

Mais le plateau rentre comme un seul homme alors qu’il ne rester plus que huit minutes… Dalla Porta reste néanmoins à faire le travail et signe la première référence en 1’49.800. Les cinq dernières minutes seront donc décisives.

Toba fait un 1’49.472 qui promet. Mais Canet claque un 1’49.094 à trois minutes de la fin. Masia le colle pour deux millièmes. La dernière minute est entamée… Masiá en profite pour faire un 1’48.775 Suffisant ? Oui ! Canet et Arbolino seront aussi sur la première ligne. Dalla Porta, Antonelli et Migno seront sur la seconde. Fenati est septième devant le vainqueur du Qatar Toba, McPhee seulement onzième et déçu alors que le héros local Rodrigo est treizième.

Argentine, Moto3, Qualifications : chronos

 

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Jaume Masia

Tous les articles sur les Teams : Bester Capital Dubai