C’était une corde qui manquait jusque-là à son arc. Présent en WSBK et aussi en MotoGP, Ducati n’avait pas de motos en Endurance. L’actuelle Panigale V4 R a ouvert de nouvelles perspectives, à tel point que l’usine de Borgo Panigale va la lancer dans la catégorie marathon du sport-moto. Le directeur sportif Paolo Ciabatti dévoile le plan d’attaque. Qui amènera la firme italienne à aller défier, à terme, les Japonais chez eux, sur leur terrain sacré des 8 Heures de Suzuka…

Les usines japonaises n’en ont pas fini avec Ducati. En concurrence avec un blason de Borgo Panigale, pourtant industriellement plus petit qu’eux, dans les disciplines vitesse du monde de la moto, elles le retrouveront dès 2020 en Endurance qui était jusque-là leur domaine réservé. Les Italiens y côtoieront un autre européen du nom de BMW.

Justement, dans un premier temps, Ducati remplacera BMW dans un team. Paolo Ciabatti explique sur GPOne : « oui, en 2020, nous participerons au Championnat du monde d’endurance avec la Panigale V4 R, mais nous ne le ferons pas sous forme officielle. Ce sera une équipe privée qui utilise actuellement BMW dans la catégorie qui aura notre moto. Mais même si nous ne sommes pas directement impliqués, nous apporterons le soutien nécessaire pour réussir dans un championnat qui se développe beaucoup et qui nous intéresse ».

Ciabatti précise que l’aventure commencera bel et bien en 2020, dans un championnat où la saison débute en… 2019, au mois de septembre avec le Bol D’Or. « Nous ne commencerons cette collaboration qu’avec la première étape de 2020, donc avec les 24 Heures du Mans en avril.  L’équipe a signé un contrat avec BMW qui expirera à la fin de 2019 et le respectera. Ensuite, elle commencera à fonctionner avec notre moto ».

Quel type de soutien sera-t-il offert par Ducati à l’équipe ? « Certains détails présents sur nos motos dans la configuration SBK sont compatibles et peuvent être utilisés en Endurance. Nous les fournirons donc.  Mais le véritable soutien viendra d’un autre point de vue, car il y aura également un de nos ingénieurs en électronique pour suivre l’équipe.  La Panigale V4 R possède une électronique très sophistiquée et, comme dans le BSB avec l’équipe PBM qui gère Brookes et Redding, c’est à un homme à nous de travailler dessus ».

Parler d’Endurance, c’est inévitablement penser à Suzuka et aux 8 Heures. Un défi passionnant. « Bien sûr, mais je suis convaincu que Suzuka est une course presque complètement différente du reste du championnat du monde d’Endurance » insiste Ciabatti. « Un véritable événement qui, bien que faisant partie du calendrier, représente un défi très différent pour les constructeurs qui ont l’intention de participer et de le faire de manière officielle. Cela me rappelle d’une certaine manière les 200 miles de Daytona ».

« A mon avis, si nous décidons de participer officiellement aux 8 Heures de Suzuka de manière officielle, ce sera notre propre projet, qui nécessitera de nombreux efforts. Nous devons planifier des essais sur la piste lorsque ceux-ci seront possibles, les meilleurs pilotes disponibles dans la famille Ducati doivent être alignés et ensuite, nous devons penser que, pour gagner là-bas, les Bridgestone doivent être utilisés pour la victoire » termine un Ciabatti qui a déjà en tête sa feuille de route pour aller défier les concurrents du pays du soleil levant.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team