L’orage a bien éclaté cette nuit après les fortes températures qui régnaient lors des qualifications de cette manche du Championnat d’Europe Moto2 FIM CEV en Aragon.

Moto2 Course 1 :

Comme cela était craint, c’est donc sur une piste humide et avec des pneus pluie que les 30 pilotes se sont alignés sur la grille de départ pour cette première course Moto2 sur le circuit Motorland.

A l’extinction des feux rouges, Edgar Pons (Kalex, Baiko Racing Team) conserve l’avantage procuré par sa pole position et réalise le holeshot devant Yari Montella (Speed Up, Team Ciatti) et Niki Tuuli (Kalex, Team Stylobike).

Dès le 2e virage, Yari Montella s’empare toutefois du commandement et accélère le rythme devant Niki Tuuli, Héctor Garzó (Tech3, CNS Motorsport) et Miquel Pons (Kalex, H43 Team Nobby Talasur-Blumaq).

Les 4 hommes accélèrent encore sous l’impulsion d’Héctor Garzó mais après un tour effectué, la course est arrêtée au drapeau rouge sans que l’on comprenne vraiment pourquoi si ce n’est que le leader du championnat Edgar Pons a complètement raté son entame de course dans le premier tour…

Elle repart après 20 minutes pour une durée réduite à 10 tours en conservant la grille de départ originale.

Au 2e départ, Edgar Pons laisse tout le monde sur place et tente de s’échapper devant un peloton emmené par Niki Tuuli et Héctor Garzó.

Ce dernier se montre encore une fois très à l’aise sur piste mouillée et s’empare du commandement avant la fin du premier tour, suivi par le malaisien Kasma Daniel bin Kasmayudin (Kalex, Dynavolt Intact SIC Junior Team) et Niki Tuuli.

Alors que les les trajectoires commencent très progressivement à s’assécher, les pilotes semblent toujours sur des œufs et présentent maintenant une hiérarchie assez bien stabilisée : Hector Garzo devant Kasma Daniel bin Kasmayudin, Yari Montella, Niki Tuuli et Edgar Pons tandis que Cédric Tangre figure en 14e position.

A la mi-course, alors que quelques gouttes refont leur apparition, le leader Héctor Garzó rétrograde toutefois brusquement d’une place, suite à une erreur de pilotage.

Derrière, la bataille fait rage pour la 3e place alors que Miquel Pons s’attaque, avec succès, au trio Montella-Tuuli-Edgar Pons.

En tête, il reste 3 tours et Héctor Garzó essaie de revenir sur le pilote Dynavolt, une tâche qu’il mène à bien dans le dernier tour avant de prendre le meilleur sur son adversaire et de remporter la victoire avec sa Mistral Tech3.

Au championnat, Edgar Pons conserve un sérieux avantage sur Niki Tuuli et Héctor Garzó.

 

Course 2 :

La piste est complètement sèche pour la 2e course des Moto2, avec des températures de 26° dans l’air et 34° au sol.

Des conditions qu’apprécie le poleman Edgar Pons qui, une fois de plus, ne rate pas son départ et franchit le premier virage en tête. Derrière lui, on retrouve Nicky Tuuli, Hector Garzo et Alessandro Zacone (Kalex, Promoracing) qui essaient de s’enfuir avec le leader.

À ce petit jeu, Héctor Garzó se révèle le plus fort et est le seul en mesure de suivre Edgar Pons. Le pilote de la Mistral Tech3 s’empare même du leadership a 14 tours du drapeau à damier et, dès lors, les deux hommes ne se quittent plus et s’échangent le commandement jusqu’à 6 tours de l’arrivée, moment où Héctor Garzó décroche progressivement.

Edgar Pons s’envole vers une nouvelle victoire devant son vaillant adversaire, tandis que Niki Tuuli remporte la bagarre pour la 3e marche du podium face à Alessandro Zacone et Yari Montella.

Au championnat, Edgar Pons augmente son avance et se dirige vers un 2e titre alors que la bagarre entre Niki Tuuli et Héctor Garzó s’annonce disputée…

 

Tous les articles sur les Pilotes : Edgar Pons, Héctor Garzo

Tous les articles sur les Teams :