Grand Prix Autriche Red Bull Ring MotoGP FP2 : Márquez réplique. Quartararo est là, Oliveira aussi !

par | 9 août 2019

On ne peut le nier, l’impression générale qui règne dans le paddock avant cette 11e manche de la saison est que celle-ci servira de juge de paix pour le championnat.

Celui-ci, déjà fortement sous l’emprise de Marc Márquez qui possède 63 points d’avance sur Andrea Dovizioso, pourrait en effet enlever tout espoir de remontée aux hommes de Borgo Panigale si ces derniers ne parvenaient pas à vaincre sur un circuit qui les a vu triompher a chaque édition depuis 2016, année où le Red Bull Ring a fait son retour dans le championnat du monde MotoGP.

Cette saison, les Ducati ne semblent plus posséder l’avantage moteur qu’elles avaient par le passé, et Marc Márquez, qui est ici sur le seul circuit où il n’a jamais gagné, pourrait bien en profiter sur ce tracé fait essentiellement de lignes droites et de freinages.

Dès ce matin, celui qui avait réalisé la pole position l’année dernière, pour seulement 2 millièmes de seconde, a impressionné en alignant une série de tours très rapides en début de séance, avant de ne se concentrer sur les réglages pour la course sans passer de pneu arrière neuf en fin de session, contrairement aux Ducati d’Andrea Dovizioso et Jack Miller.

Malgré cela, le pilote Honda a réalisé le 2e chrono, à 2 dixièmes de Marc Márquez, et devant Maverick Viñales, Jack Miller, Valentino Rossi, Fabio Quartararo, Álex Rins, Johann Zarco, Takaaki Nakagami et Miguel Oliveira, tous dans la même seconde.

Au chapitre des modifications de la grille, Jorge Lorenzo dont l’avenir suscite la rumeur est toujours provisoirement remplacé par Stefan Bradl, et Joan Mir est forfait suite à sa blessure lors des essai à Brno.

Hafizh Syahrin a été déclaré apte à courir, malgré sa chute de ce matin.

Il fait actuellement 29° et les collines autrichiennes maintenant inondées de soleil entourent une piste à 49°, ce qui promet des pneumatiques mis à rude épreuve sur cette piste abrasive au tracé très particulier.

Voici les références disponibles avant cette deuxième séance MotoGP de 45 minutes:

Red Bull Ring MotoGP™

2018

2019

FP1

1’23.830 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’24.033 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP2

1’33.995 Marc Márquez (Voir ici)

1’23.916 Marc Márquez (Voir ici)
FP3

1’26.496 Marc Márquez (Voir ici)

FP4

1’24.139 Marc Márquez (Voir ici)

Q1

1’24.195 Álvaro Bautista (Voir ici)

Q2

1’23.241 Marc Márquez (Voir ici)

Warmup

1’24.138 Andrea Dovizioso (Voir ici)

Course Lorenzo, Márquez, Dovizioso (Voir ici)
Record

1’23.142 Andrea Iannone (2016)

Stefan Bradl dirige les troupes à l’extinction des feux rouges.

Comme attendu au vu de la forte température de piste, les pilotes ont plébiscité le pneu arrière dur, à l’exception notable de Marc Márquez qui passe un tendre pour la première fois du week-end.

Leur choix sont partagés entre le médium et le dur pour l’avant, à l’exception cette fois de Francesco Bagnaia

Au bout de 2 tours, Marc Márquez est déjà en 1’24.434, soit à 2 dixièmes de son chrono de ce matin. Encore 2 tours et le pilote Honda est en 1’23.916, pole provisoire !

Derrière, Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso sont à 4 et 7 dixièmes tandis que Álex Rins, Cal Crutchlow et Maverick Viñales complètent ce top 6 sans doute très provisoire.

Pol Espargaró, première KTM, est 11e, Valentino Rossi 12e , Johann Zarco 18e.

A la reprise, Marc Márquez continue avec son pneu arrière tendre, une solution également adoptée par Andrea Dovizioso, Miguel Oliveira et Aleix Espargaró.

Álex Rins et Valentino Rossi commettent de petites erreurs sans gravité tandis que Aleix Espargaró profite du sillage de son frère pour hisser son Aprilia à la 8e place de la séance.

Andrea Dovizioso produit son effort mais conserve sa 3e place et ne gagne qu’un 10e à 1/4 d’heure de la fin de séance.

Jack Miller, forcément boosté par les rumeurs de l’arrivée de Lorenzo dans son équipe, confirme sa vigueur matinale, en 6e position. Les Ducati sont les plus rapides dans le premier secteur, mais perdent du temps dans les troisième et quatrième. Cela n’empêche toutefois pas Francesco Bagnaia de se hisser à la 8e place.

À 10 minutes du drapeau à damier, Takaaki Nakagami s’empare de la 4e place, reléguant son “ami” Cal Crutchlow et sa moto d’usine à 2 dixièmes.

Toutefois, à 6 minutes de la fin de la session, tous les pilotes reprennent la piste en pneu arrière tendre… sauf André Dovizioso qui essaie le médium. À noter dans ce domaine que Marc Márquez n’a pas pris un pneu neuf pour ce dernier run, mais continue à travailler pour la course…

Le rush final débute avec la remontée de Valentino Rossi à la 7e place, à 7/10 du plus rapide.

Andrea Dovizioso chute sans gravité au virage #3.

Fabio Quartararo se hisse à la 2e place provisoire

Pol Espargaró réalise le 6e temps, ce qui exclut Johann Zarco du top 10.

Takaaki Nakagami fait de même avec Cal Crutchlow en s’emparant de la 2e position.

Maverick Viñales rejoint alors Marc Márquez dans le club très fermé des 1’23.

Miguel Oliveira prend alors la tête des opérations KTM en obtenant la 6e position et un passage direct en Q2 !

Marc Márquez, Maverick Viñales, Takaaki Nakagami, Fabio Quartararo, Jack Miller, Miguel Oliveira, Danilo Petrucci, Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso et Pol Espargaró sont donc pré-qualifiés pour la Q2, ce qui n’est ni le cas de Valentino Rossi, ni celui d’Álex Rins.

Classement FP2 Grand Prix d’Autriche MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team