C’est un Cal Crutchlow au moral au plus bas qui a quitté la Sarthe pour envisager à présent un Grand Prix d’Italie avec pessimisme. L’Anglais n’a pas fait des étincelles lors d’un cinquième rendez-vous de l’année qu’il a terminé à la neuvième place. Dans les points donc et dans le top 10, mais comme second d’un team satellite derrière Miller. Et avec un sentiment d’impuissance corrosif au guidon d’une Honda au guidon de laquelle il avoue ne pas être en mesure de faire mieux.

Honda a célébré sa 300è victoire en catégorie reine grâce à son champion Marc Márquez. Et ce dernier en est à sa troisième victoire en cinq courses accomplies sur les 19 au programme cette saison. Dis comme ça, on pourrait croire que la RC213V est l’arme fatale. Seulement voilà… « Mes regrets sont toujours les mêmes : nous avons un moteur puissant cette année et je ne peux pas me plaindre car Marc a remporté la course. Mais je ne fais pas de la moto comme lui, personne d’autre ne le peut ».

Il est vrai que les autres pilotes Honda n’ont guère brillé. Crutchlow est donc neuvième, mais Lorenzo a terminé onzième tandis que Nakagami a chuté. « Après le premier tour, j’étais neuvième et j’ai fini neuvième » a déclaré le pilote LCR après son résultat décevant en France. Il s’était élancé de la quinzième place sur la grille. « Je ne me sentais pas très bien ni avec les pneus ni avec la moto et je ne pouvais pas être à la hauteur des gars devant moi. Normalement, c’est ma force d’être plus rapide vers la fin de la course. Étant neuvième après un tour, je m’attendais à finir cinquième ou sixième ».

« Après les essais de Jerez, je pensais que la moto au Mans serait meilleure » rappelle Crutchlow, qui a perdu 9.853 secondes sur le vainqueur Márquez. « La moto fait beaucoup de wheelies et elle est hors de mon contrôle. J’espère que nous résoudrons ça avant le Mugello. Bien sûr, ma qualification ne m’a pas aidé. Si j’avais commencé trois ou quatre places à l’avant, j’aurais été là. Pour dépasser les gars devant moi, il aurait fallu que je conduise 3/10 s plus vite par tour, mais je ne pouvais pas le faire ».

Au classement général, Crutchlow occupe la 7ème place avec 34 points après cinq courses sur 19. Il compte huit points de retard sur Jack Miller pour la place du meilleur pilote indépendant.

Grand Prix de France Le Mans MotoGP J3 : classement

193Marc MÁRQUEZHonda41’53.647
24Andrea DOVIZIOSODucati+1.984
39Danilo PETRUCCIDucati+2.142
443Jack MILLERDucati+2.940
546Valentino ROSSIYamaha+3.053
644Pol ESPARGARÓKTM+5.935
721Franco MORBIDELLIYamaha+7.187
820Fabio QUARTARAROYamaha+8.439
935Cal CRUTCHLOWHonda+9.853
1042Álex RINSSuzuki+13.709
1199Jorge LORENZOHonda+15.003
1241Aleix ESPARGARÓAprilia+29.512
135Johann ZARCOKTM+33.061
1455Hafizh SYAHRINKTM+35.481
1588Miguel OLIVEIRAKTM+36.044
1636Joan MIRSuzuki1 Lap
Not Classified
30Takaaki NAKAGAMIHonda9 Laps
29Andrea IANNONEAprilia19 Laps
12Maverick VIÑALESYamaha21 Laps
63Francesco BAGNAIADucati21 Laps
53Tito RABATDucati25 Laps
Excluded
17Karel ABRAHAMDucati0 Lap

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda