Alors que le championnat du monde Moto3 est toujours aussi incertain, Jorge Martin précédant Marco Bezzecchi de seulement 13 points, la première séance d’essais libres des Moto3 lors de ce Grand Prix de Thaïlande a apporté un peu de suspense supplémentaire en plaçant ce matin le leader du championnat à une très modeste 16e place, à plus d’une seconde de son rival italien.

Aucune explication à cette relative contre-performance n’ayant pour le moment été donnée, cette FP2 apportera, ou non, une confirmation de cet état de fait dans le team Honda Gresini, alors qu’à l’inverse, on a réalisé le doublé dans le clan KTM, PruestlGP.

A noter la présence du wildcard local Somkiat Chantra qui court habituellement en European Talent Cup, 8e ce matin.

Il fait maintenant 30° dans l’air et 44° sur la piste, soit des conditions qui commencent à être un peu difficiles.

Buriram Moto3™

FP1 1’43.415 Jakub Kornfeil
FP2 1’43.468 Ayumu Sasaki

La séance débute avec la chute sans gravité de Marco Bezzecchi au virage 4, plus significative que celle du pilote invité Somkiat Chantra qui veut évidemment briller devant son public.

Dans son 4e tour lancé, Tatsuki Suzuki, particulièrement forme ce matin, enfonce la barre des 1’44 en 1’43.830.

A la mi-séance, Tony Arbolino (Honda, Marinelli Snipers Team) abaisse la référence provisoire en 1’43.737 sur un asphalte pas très abrasif alors que Jorge Martin apparaît toujours en relative difficulté en 19e position.

À l’approche du rush final, la hiérarchie est composée de Tony Arbolino (Honda, Marinelli Snipers Team), Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse), Fabio Di Giannantonio (Honda, Del Conca Gresini), Nicolò Bulega (KTM, Sky Racing Team VR46), Marco Bezzecchi (KTM, PruestlGP), Gabriel Rodrigo (KTM, RBA BOE Skull Rider), Apiwath Wongthananon (KTM, VR46 Master Camp Team), Jaume Masià (KTM, Bester Capital Dubai), Lorenzo Dalla Porta (Honda, Leopard Racing) et John Mc Phee (KTM, CIP – Green Power) alors que les 25 premiers pilotes sont dans la même seconde.

Finalement, le pilote japonais Ayumu Sasaki (Petronas Sprinta Racing), vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies cup en 2016, s’empare du meilleur temps en 1’43.468 alors que la séance s’achève avec l’accrochage entre John McPhee (KTM, CIP – Green Power) et Vicente Perez (Reale Avintia Academy).

Au combiné, Jakub Kornfeil reste le plus rapide de la journée.

Grand Prix de Thaïlande Moto3 classement FP2 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Ayumu Sasaki

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia