Deuxième pole position de l’année pour Niccolò Antonelli après celle réalisée à Austin.

Le pilote de l’équipe SIC58 Squadra Corse bat également le record du circuit réalisé par Enea Bastianini en 2015 qui était de 1’41.283, et s’impose en 1’41.232. Son coéquipier Tatsuki Suzuki partira de la quatrième position.

En seconde position, c’est le vainqueur du Grand Prix du Qatar, Kaito Toba (Honda Team Asia), qui se qualifie en 1’41.376. Une jolie manière de rendre hommage aux 60 ans du constructeur Honda en mondial.

Derrière le japonais, c’est un autre italien qui complète ce Top 3 du nom de Tony Arbolino (Snipers Team). Ce dernier réalisait au Mugello la première victoire de sa carrière en mondial. Du côté des leaders du championnat, Aron Canet se qualifie à la 9ème position et Dalla Porta 8ème.

Voici les déclarations du top 3 :

Niccolò Antonelli : « Je savais que je pouvais être très rapide et réussir à me qualifier parmi les premiers mais la pole position était très inattendue et ce fut une grande mais agréable surprise. La piste est particulièrement adaptée pour prendre des aspirations et je me suis bien débrouillé lorsque nous étions tous en paquet dans l’ultime tour de qualification. Quelle surprise ! Pour la course, il sera indispensable que je donne le meilleur de moi-même et que, surtout, je ne commette aucune erreur pour assurer le championnat ».

Kaito Toba : « Notre objectif était la pole position et nous avons échoué de peu à cause d’une erreur que j’ai réalisée, mais je suis quand même très content de la façon dont le weekend s’est déroulé. Hier, nous avons eu quelques soucis avec la moto, lors de la FP1 elle bougeait beaucoup et je n’ai pas réussi à en tirer le meilleur. En FP2 nous avons trouvé quelques solutions à nos problèmes mais là où les choses ont commencé à bouger, ce fut surtout lors de la FP3 où nous étions sur un très bon rythme. La séance de qualification est venue confirmer le tout. Demain il nous faudra prendre un très bon départ et ne surtout pas perdre le groupe de tête. Je pense pouvoir jouer la victoire, tout est possible, surtout en Moto3 ».

Tony Arbolino : « Nous avons fait un très bon tour et la moto est parfaite pour réaliser ce genre de chrono. Mais cela ne sera pas suffisant pour demain et nous devons trouver comment l’améliorer au mieux pour réaliser une course solide. Je suis tout de même content de partir de la première ligne, c’est une bonne chose ».

Rendez-vous demain à 11h pour suivre la course Moto3 !



Tous les articles sur les Pilotes : Niccolo Antonelli

Tous les articles sur les Teams : SIC58 Squadra Corse