La mise en jambe du vendredi de ce Grand Prix d’Italie a révélé le retour au premier plan de Luca Marini, frère de Valentino Rossi. Un réveil qui arrive au bon moment pour un team Sky VR46 qui joue à domicile et qui a tenu d’autant plus l’actualité que son autre pilote Bulega a réalisé un exploit. Le débutant a été en effet le premier dans l’histoire de la catégorie intermédiaire à franchir le cap des 300 km/h en vitesse de pointe. Le tracé du Mugello se prêtait à ce genre d’exploit qui met en exergue la santé du nouveau moteur Triumph…

La journée du vendredi avait aussi révélé des châssis Speed Up performants alors que les KTM ont encore du travail. Par ailleurs, on attend que Baldassarri rassure sur son niveau de forme pour son leadership au championnat que tant Lüthi qu’Álex Marquez sont en mesure de lui contester.

Quelles sont les tendances que va nous révéler cette FP3, dernière séance d’essais libres avant le grand saut dans les qualifications de cet après-midi ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui nous rappelle les faits…

Mugello Moto2™

2018

2019

FP1

1’52.515 Álex Márquez

1’52.514 Luca Marini
FP2

1’52.124 Joan Mir

1’51.986 Luca Marini
FP3

1’52.068 Mattia Pasini

Q1

XXX

Q2

1’51.575 Mattia Pasini

Warmup

1’52.316 Francesco Bagnaia

Course Oliveira, Baldassarri, Mir
Record

1’51.514 Sam Lowes 2015

24°dans l’air et 36°sur la piste et un soleil bienveillant sont les conditions proposées aux pilotes.

Lecuona chute d’entrée au virage 4 alors que la première référence revient à la KTM de Binder en 1’52.686. Di Giannantonio lui répond en 1’52.151 avec sa Speed Up. Il est suivi par Locatelli, Schrötter et le débutant Bastianini.

Fernández entre dans le top 10 pour le team Pons qui se désespère toujours de la petite forme de son leader Baldassarri, pour le moment 22è alors que le premier quart d’heure s’achève.

Jorge Martin chute au virage 1 avec la KTM officielle. Baldassarri quant à lui est trahi par sa mécanique alors qu’il reste un peu plus de 20 minutes avant la fin des hostilités…

https://twitter.com/MotoGP/status/1134749936661204993

Álex Márquez claque un 1’52.061 qui lui donne les commandes des opérations. Baldassarri a repris la piste tandis que Sam Lowes chute au virage 9. Il était septième. On entame les dernières quinze minutes.

En 1’51.851, Tom Lüthi prend la tête. Di Giannantonio chute avec sa Speed Up. Il était quatrième. Son équipier Navarro passe quant à lui second en 1’51.996. Pasini arrive troisième. Fernández s’invite à la fête en 1’51.625. Le record de Sam Lowes qui date de 2015 commence à trembler… Son équipier Baldassarri n’est en revanche toujours pas dans le coup, il est 20è.

A ce stade de la séance, aucune KTM n’est en Q2… Il reste cinq minutes. Joe Roberts chute. Il était 26è. Au final, Fernández garde l’avantage sur Lüthi pour 9 millièmes. Álex Márquez, Bastianini et Gardner suivent. Navarro maîtrise Marini, tandis que Pasini, Schrötter et Di Giannantonio ferment le top 10. Nagashima est le dernier qualifié pour la Q2 alors qu’en Q1, on trouvera le leader du championnat Baldassarri et toutes les KTM…

Grand Prix d’Italie, Mugello, Moto2, FP3 : chronos

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Augusto Fernandez

Tous les articles sur les Teams : Pons HP 40