Quatre Honda en tête avec un Antonelli en chef de file à domicile, telle a été la première physionomie de ce Grand Prix d’Italie version Moto3. Canet est dans le coup avec sa KTM, cinquième devant Öncü et Arenas également équipés en moto autrichienne. Mais les températures n’étaient pas encore très élevées alors qu’en ce début d’après-midi en Toscane, on annonce  23° dans l’air et 43° sur la piste, toujours chauffée par le soleil. 

Que va donner cette dernière séance d’essais libres de de premier jour au Mugello ? Fenati ou encore Migno, deux anciens vainqueurs loin du compte nous doivent une revanche. Se réveilleront-ils ? Avant de lever les interrogations, voici le tableau qui fait le point de situation…

Mugello Moto3™

2018

2019

FP1

1’58.078 Jorge Martin

1’58.188 Niccolò Antonelli
FP2

1’57.104 Jorge Martin

FP3

1’57.337 Jorge Martin

Q1

XXX

Q2

1’56.634 Jorge Martin

Warmup

1’57.126 Jorge Martin

CourseMartin, Bezzecchi, Di Giannantonio
Record

1’56.615 Danny Kent 2015

Fenati entame le bal en 1’57.794. Dès les premiers tous, les chronos du matin sont battus. Après dix minutes de jeu, le pilote Snipers tient bon comme le seul pilote sous les 1’58 avant qu’Antonelli ne le rejoigne. Dalla Porta et Suzuki suivent mais pas encore dans le rythme du duo de tête. Dalla Porta chute au virage 9. C’est la première de ce Grand Prix d’Italie.

Suzuki passe devant son équipier Antonelli ce qui nous fait un trio de tête en 1’57. Darryn Binder grimpe septième alors que le pilote CIP était dans les derniers ce matin. Toba reçoit un avertissement des commissaires pour qu’il arrête de rouler en faisant des étincelles au sens propre sur sa moto… On apprendra que c’est la fibre de l’échappement qui se consumait.

A part Garcia et Lopez, soit la paire Estrella, rien ne bouge dans la hiérarchie alors que le dernier quart d’heure est entamé. Dalla Porta réussit à reprendre la piste avec une Honda réparée suite à son accident. La première KTM est seulement septième avec Masaki. A dix minutes du terme, tout le monde a rejoint les stands, sauf Fenati qui tourne quasiment seul sur un tracé où il une aspiration peut tout changer en termes de chrono.

Les cinq dernières minutes sont entamées et la piste est maintenant à 46°. Dalla Porta revient au box en demandant à ses mécaniciens de vérifier quelque chose sur sa Honda refaite. Il repart avec des pneus neufs, comme le reste de ses collègues qui emploieront donc les derniers instants à la seule conquête du chrono.

Et de fait, la hiérarchie est bouleversée avec notamment un Zannoni second avec la TM invitée derrière Sasaki. Si ce dernier te garde pas longtemps son sceptre, Zannoni fait sensation en restant accroché à sa deuxième place en alignant les bons chronos. Il faudra un 1’57.467 de Suzuki sur sa Honda pour que les ténors ne se fassent pas tancer par l’invité.

Arbolino, Antonelli et McPhee ferment le top 5. Fenati est neuvième. Canet 12è. Dalla Porta tient la 14è place qui est la dernière qualificative pour la Q2. Les déceptions sont Masiá et Migno anonymes 26 et 27è et qui sont équipiers chez Nieto.

Grand Prix d’Italie Mugello Moto3 FP2 : chronos

 

 

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Tatsuki Suzuki

Tous les articles sur les Teams : SIC58 Squadra Corse