Andrea Dovizioso n’a pas débuté de la meilleure des façons un Grand Prix d’Italie qui doit être celui de la contre-offensive Ducati contre Marc Márquez et sa Honda. Pour l’instant, on en est loin puisque DesmoDovi n’est même pas parmi un top 10 qualificatif pour la Q2. Samedi, il faudra faire bien mieux. Il s’en dit capable…

Le Grand Prix d’Italie d’Andrea Dovizioso n’a pas idéalement démarré. Le pilote Ducati a connu des difficultés lors du vendredi matin puis dans l’après-midi, terminant la journée en dehors du top ten, précisément en onzième position. “DesmoDovi” n’a pas le sentiment d’être en osmose avec sa GP19 et regrette un retard de 0.615s sur l’homme de tête, compagnon de marque et débutant Francesco Bagnaia.

Cependant, le “Dovi” n’est pas trop inquiet, il y a place à amélioration et la météo clémente ne contrarie pas son plan de se refaire dès samedi. « Je n’ai toujours pas trouvé le meilleur ressenti avec ma Desmosedici, en particulier dans les changements de direction. En fin de compte, nous ne sommes pas dans une mauvaise passe, mais nous devons et nous pouvons nous améliorer. Au cours de la séance de l’après-midi, nous avons essayé un cadre différent et nous avons trouvé quelques aspects positifs et négatifs. Il s’agit maintenant de les mettre ensemble pour trouver le meilleur compromis ».

« Comme nous nous y attendions cette année, les adversaires sont plus proches et peuvent se battre pour la victoire. Mais nous ne sommes que vendredi et nous pouvons nous améliorer, à partir de la FP3 jusqu’à la course de dimanche ».

« Avec la moto de cette année dotée de nouvelles ailettes, vous sentez moins le cabrage et je ne pense pas qu’il pourrait y avoir des problèmes de moteur en raison du régime excessif. Ducati est prêt pour cela » affirme l’équipier de Petrucci, troisième.

Les protagonistes Bagnaia et Quartararo pourraient-ils être encore dans la course ? « Comme d’habitude, trop d’importance est accordée à vendredi, il est évident que Bagnaia et Quartararo sont bien partis, mais ce n’est que vendredi et même après les qualifications, il sera difficile de comprendre qui sera le favori » calme l’Italien…

Grand Prix d’Italie Mugello MotoGP J1 : chronos

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team