Ce Grand Prix d’Italie n’est pas un meeting comme un autre. Il se joue sur les terres de Ducati qui doit absolument se montrer sous son meilleur jour et surtout convaincre qu’il peut, avec ses pilotes, contrer ce diable de Marc Márquez prêt à s’envoler au championnat avec sa Honda. A la veille de la course au Mugello, c’est justement ce pire scénario qui se présente aux rouges qui impressionnent moins que Fabio Quartararo sur sa Yamaha. La bataille de cette campagne toscane promet d’être sans merci car un KO est peut-être au bout du chemin. Alors tous les coups sont permis…

Marc Márquez a conquis sa 56è pole position de carrière en se jouant des Ducati qui voulait, selon lui se jouer de lui. L’ambiance est mise et chez les rouges, on regarde les images de cette Q2. Notamment ce passage en force de Márquez sur Dovizioso. Selon le site Tuttomotriweb, Ducati envisage la possibilité de déposer une réclamation auprès de la direction de la course pour la manœuvre que Marc Márquez a réalisée sur Andrea Dovizioso lors des premières phases de la Q2 du Grand Prix d’Italie.

Le pilote Honda s’était en effet glissé à l’intérieur de DesmoDovi, le frôlant de très près. L’Italien n’a eu d’autre choix que de corriger la trajectoire dans un virage à gauche pour éviter une collision avec Márquez. Après avoir examiné les images, Davide Tardozzi, responsable de l’équipe Ducati, a décrit la manœuvre du pilote espagnol “licite, mais non professionnelle” et a confirmé au journal Marca que Ducati envisageait la possibilité de déposer une plainte formelle auprès de la Direction de course.

Certes, Andrea Dovizioso a décrit la manœuvre de Marc comme “un peu étrange“, mais selon lui, il n’y a aucune raison de se plaindre : « au premier tour avec des pneus mediums, je n’étais pas très rapide. Il était derrière moi et m’a dépassé, et même s’il était à la limite, il avait raison… Il peut faire ce qu’il veut, mais je ne comprends pas pourquoi il m’a suivi, mais il a fait la pole, alors je dirais qu’il a bien fait… Non c’est une question de pouvoir avoir la bonne stratégie. Il est vraiment fort sur de nombreux aspects, surtout quand il doit jouer avec les autres ».

Pour sa part, Marc Márquez a défini son geste comme une “stratégie” sans renier un certain égoïsme fondamental : « sur la piste, il faut toujours être égoïste et rechercher son intérêt. Mon intérêt aujourd’hui était d’avoir un bon tour au premier run et chercher un bon sillage dans le second. Je l’ai fait et tout s’est bien passé, mais c’était une stratégie dans ce sens, nous avons joué nos cartes ». On rappellera aussi que dans cette Q2, Bagnaia a signalé une manœuvre particulière du même Márquez à son égard.

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team