Valentino Rossi ne sait pas de quoi son sort sera fait lors de cette sixième manche du championnat MotoGP qui va se dérouler ce week-end, mais il piaffe déjà d’impatience d’y être. Et pour cause puisqu’il s’agit de son rendez-vous national, un Grand Prix d’Italie qui aura pour théâtre un tracé du Mugello qui devrait à la fois convenir et déplaire à sa Yamaha… Car aux courbes rapides où elle excelle succèdent une longue ligne droite qui trahira encore son manque de vitesse de pointe…

De fait, tout est ouvert chez Yamaha qui pourra aussi compter sur les pilotes de son team satellite Petronas. Pour le Doctor, l’abord est positif : « c’est l’une des plus belles pistes, mais c’est quand même difficile, car tout le monde est très rapide » commence le nonuple titré qui a connu le succès sur ce tracé toscan. Âgé de 40 ans, il a remporté la course MotoGP au Mugello sept fois de suite entre 2002 et 2008 : « nous devons essayer d’être compétitifs et de tout donner. C’est un week-end très spécial et une course spéciale pour tous les pilotes italiens. L’atmosphère est très spéciale » insiste l’équipier de Viñales.

Voilà pour le côté tribune. Et côté piste ?  Le circuit du Mugello comprend un intéressant mélange de virages lents et rapides et une longue ligne droite à 5,2 km. « Nous n’aurons pas à nous extirper des virages lents en comptant sur notre accélération, je pense donc que nous pouvons être plus rapides qu’au Mans. Mais il y a aussi une très longue ligne droite, qui sera certainement notre point faible » prévient Vale.

Rossi, dont l’équipe Yamaha est basée à Gerno di Lesmo, en Italie, considère le Grand Prix d’Italie comme un match à domicile : « je pense que si nous faisons du bon travail, nous pourrons nous défendre » assure l’officiel d’Iwata. Le directeur de l’équipe, Massimo Meregalli, partage cet avis : « Nous arrivons maintenant au Mugello, ce qui est très important pour l’équipe, car c’est notre GP à domicile. C’est un événement très spécial, parce que l’atmosphère est vraiment unique. La foule ici est fantastique. “Al Mugello non si dorme” ! Cela ajoute aussi une certaine pression, parce que nous voulons les rendre fiers. Bien que le Mugello soit généralement une bonne piste pour nous, nous nous attendons à un autre week-end de GP très disputé, car le niveau est très serré. Mais nous savons que nos deux pilotes aiment vraiment cette piste et qu’ils sont très rapides ici. Valentino est toujours très motivé, mais ce week-end, peut-être plus encore, si c’est possible, parce qu’il est à domicile et qu’il était près du podium lors du dernier GP. Maverick attaquera certainement à 100%, après la fin de sa course au Mans qui n’était malheureusement pas de sa faute. Nous savons ce qu’il nous reste à faire, alors nous devons y réfléchir et utiliser chaque séance au maximum pour nous assurer d’être en tête de la course de dimanche ».

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP