Tout est là, et clairement visible!

L’accélération de Dovizioso au 5ème tour, la chute de Iannone qui ralentit tout le paquet le tour suivant, puis des pilotes qui augmentent le rythme progressivement, la petite erreur de Rossi au 18ème tour puis Lorenzo qui accélèrent encore alors que Marc Marquez obligé de ralentir…

Mais en regardant ces courbes d’une façon plus globale et moins en détail, ce qui apparaît flagrant et néanmoins surprenant, c’est que les pneus Michelin ont permis une amélioration des temps tout au long de l’épreuve jusqu’à 5 tours de la fin, et à Jorge Lorenzo de réaliser son meilleur tour en toute fin de course!



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team