Les Moto2 vont se lancer dans la mêlée de la seconde journée d’un Grand Prix du Qatar indécis dans la catégorie. Hier, vendredi, les écarts ont été serrés, le classement souvent chamboulé et des surprises sont venues perturber les ténors en Kalex ou KTM. Des KTM qui ont du souci à se faire dans un format qualificatif collé au MotoGP avec une Q1 et une Q2. Il faut donc être rapide sur un tour, ce qui est justement la faiblesse des machines autrichiennes. Seront-elles du top14 couperet pour être en mesure de briller dans ce qui s’annonce une nouvelle version de la fièvre du samedi soir ?

Avant de répondre à cette question, voici le tableau grâce auquel on n’oublie pas.

Moto2™ Losail Qatar

2018 (600cc)

2019 (765cc)

FP1

2’01.601 Lorenzo Baldassarri

1’59.591 Marcel Schrötter
FP2

2’00.932 Álex Márquez

1’58.635 Lorenzo Baldassarri
FP3

2’01.928 Álex Márquez

QP1

XXX

QP2

2’00.299 Álex Márquez

Warm-up

2’01.287 Álex Márquez

CourseBagnaia, Baldassarri, Márquez
Records1’59.052 Jonas Folger 20161’58.439 Sam Lowes

Avec le nouveau format des qualifications, calqué sur celui du MotoGP, il faut finir dans le top 14 pour être directement en Q2. Au vu de ce que vient d’offrir le Moto3, les choses promettent d’être compliquées pour ceux qui ont manqué le rendez-vous du vendredi. L’air est à 24°, la piste à 36° avec un vent peu engageant. Dommage pour un Marini hors du wagon pour le moment, comme d’ailleurs son frère en MotoGP…

En 2’00.313, Marcel Schrötter prend les devants suivi de Sam Lowes à une demi-seconde. Gardner et Bendsneyder s’invitent encore dans le top 5. On rappellera que pour entrer dans le top 14, il faut commencer par battre un 1’59.235.

Et ça pourrait bien être possible car après dix minutes, le même Schrötter met la barre à 1’59.771. Vierge et Álex Márquez suivent en descendant aussi sous les deux minutes. Lüthi, quatrième n’est pas en reste. Alors que le premier quart d’heure s’achève, Brad Binder se met au diapason avec sa KTM.

Cette salve déclenchée, les choses se calment et il faut que Vierge fasse cette apparition pour nous réveiller…

Sinon, comme on peut le voir, il y a du vent…

A dix minutes du but, tout le monde rentre au box pour monter les dernières gommes fraîches. Une inspiration pour Jorge Martin le débutant qui claque un 1’59.596 qui lui donne les commandes de la séance avec sa KTM. Il reste deux minutes aux anciens pour le faire entrer dans le rang. Schrötter tentera bien le coup mais échouera à 43 millièmes du rookie… Qui verra son équipier Binder chuter au virage 16.

Grand Prix du Qatar Moto2 FP3 : chronos

 

 

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport