C’est le Moto3 qui a donc l’insigne honneur d’ouvrir la saison de Grand Prix au Qatar. Un tracé de Losail qui sera au calendrier jusqu’en 2031. Cette catégorie est une affaire entre KTM et Honda. Au cours des deux dernières années, les pilotes de la firme japonaise ont pris au moins les quatre premières places de la course du côté de Doha. Le dernier vainqueur de la catégorie Moto3 non Honda sur cette piste était Jack Miller en 2014 avec KTM. Depuis l’introduction de la classe Moto3 en 2012, le vainqueur au Qatar a toujours été différent.

Autant d’éléments que les protagonistes vont se faire un plaisir de faire oublier en se lançant dans la première chasse au chrono. Ces derniers ont entre 15 et 25 ans. Le plus jeune est Can Öncü (KTM, Red Bull KTM Ajo) qui est devenu à 15 ans et 115 jours le deuxième plus jeune pilote à monter sur le podium du Grand Prix, derrière Ivan Palazzese (15 ans et 77 jours, 3e place). Can Öncü reste néanmoins le plus jeune vainqueur d’un Grand Prix…

Puisque l’on parle de cette précocité, il faut noter qu’elle n’est pas tolérée pour tout le monde… Ainsi, Can Öncü, vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2018, est autorisé à concourir avant l’âge de 16 ans, tandis que Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), âgé de 15 ans et 353 jours le jour de la course au Qatar, devra attendre le Grand Prix d’Argentine. Il est remplacé par Ryusei Yamanaka, un ancien de l’Idemitsu Asia Talent Cup, ce week-end.

Mais avant de nous lancer dans la mêlée, voici le tableau qui nous permet de ne jamais rien oublier…

Moto3™ Losail Qatar

2018

2019

FP1

2’07.741 Enea Bastianini

2’05.917 Romano Fenati
FP2

2’05.590 Jorge Martin

FP3

2’07.864 Aron Canet

QP1

XXX

QP2

2’06.364 Niccolò Antonelli

Warm Up2’07.287 Lorenzo Dalla Porta
CourseMartin, Canet, Dalla Porta
Record (officieux)2’05.285 Romano Fenati 2019

 

 

27° dans l’air, 41° sur une piste qui est balayée par le vent, et, bien sûr, un soleil encore présent en attendant la soirée, voilà les premières conditions offertes aux pilotes. Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) fraîchement opéré de la clavicule tient son rang et le frère jumeau de Can Öncü est présent dans le stand KTM.

L’officiel KTM Pol Espargaró, du muret des stands est déjà un observateur assidu des premiers tours de roues. En 2’06.982, Romano Fenati (Honda, Snipers Team) confirme sa bonne forme affichée durant l’intersaison. Il est le seul sous la barre des 2’07. Niccolò Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse) commence fort avec une chute au virage 9…

A 18 minutes du but, le même Fenati améliore sa performance en 2’06.976. Jakub Kornfeil (KTM, Redox PruestlGP) chute au virage 6 alors que le dernier quart d’heure est entamé. Le vétéran du plateau à 25 ans est douzième. C’est la seconde chute de la séance avec celle d’Antonelli qui est néanmoins quatrième. Le convalescent Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) est dix-huitième.

Fenati semble comme sur un nuage. Cependant, il doit rester vigilant…

En 2’06.810, Alonso López (Honda, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) lui vole d’ailleurs la vedette alors que les cinq dernières minutes approchent. Dennis Foggia (KTM, Sky Racing Team VR46) répond en 2’06.737. Mais son temps est annulé pour une excursion hors des limites de la piste au virage 14. Cependant, la chasse au chrono est cette fois vraiment ouverte !  Jaume Masià (KTM, Bester Capital Dubaï) chute au virage 8 et se tient son pied déjà blessé. Yamanaka aussi mais au virage 14.

En 2’06.683, Ayumu Sasaki (Honda, Petronas Sprinta Racing) se porte en tête alors que le drapeau à damiers se prépare à être présenté. Fenati réagit en 2’05.917. On en restera là. Le pilote Snippers devance Kornfeil, Lorenzo Dalla Porta (Honda, Leopard Racing), Foggia et Sasaki. Son équipier Tony Arbolino (Honda, Snipers Team) manque de justesse le top 5 et devance Arón Canet (KTM, Sterilgarda Max Racing Team).

Grand Prix du Qatar Moto3 FP1 : classement

Crédit classement : MotoGP.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Romano Fenati

Tous les articles sur les Teams : Snipers team