Jack Miller n’a pas fait mieux que sixième dans un Grand Prix d’Allemagne dont il espérait tirer un podium. Les motos italiennes ont montré leur progrès sur un tracé de Sachsenring qui ne leur est pas favorable mais aussi encore leurs limites. L’Australien a dû s’incliner face à son équipier qui remontait de la dixième place mais laisse Johann Zarco derrière lui. Il fait le bilan de cette huitième étape de la saison en n’oubliant pas sa grande vedette : Marc Marquez …

« Je m’attendais à mieux aujourd’hui », a déclaré franchement Jack Miller après avoir terminé sixième au Sachsenring. Le pilote d’usine Ducati a aussi fait l’éloge de Marc Márquez, qui a remporté une course MotoGP pour la première fois après 581 jours d’abstinence.

Jack Miller a longtemps envisagé monter sur le podium dans cette course. Mais l’Australien a dû se résigner à la 6e place, tandis qu’au sommet Marc Márquez remportait sa 57e victoire en MotoGP, onze mois après sa terrible fracture au bras.  « Nous avons vu que Marc s’est renforcé semaine après semaine, et nous sommes ici dans son domaine, sur le Sachsenring. Il a fait un travail fantastique, il a très bien géré la course », a déclaré le pilote d’usine Ducati, rendant hommage au désormais onze fois vainqueur sur ce tracé allemand.

Jack Miller peut même expliquer exactement où et quand l’officiel Honda a fait la différence : « je pouvais le voir devant et j’essayais de dépasser Aleix Espargaró quand la pluie a commencé. Mais il m’a repassé dans le virage 1 et il a été vraiment très lent pendant tout le tour. Marc a pu prendre une grosse avance à ce moment-là. Mais il n’y a qu’un seul endroit ici où vous pouvez dépasser. J’ai donc dû attendre le tour suivant et essayer à nouveau », a déclaré le double vainqueur de la saison, décrivant les tours qui ont été décisifs pour la course.

Le troisième du Championnat du Monde a également eu des problèmes avec le pneu arrière plus tôt que prévu : « dès le départ, j’ai été très prudent avec le pneu, mais après un quart de course, j’ai changé les cartographies car j’ai beaucoup glissé. Nous n’avons pas eu cela pendant le week-end. C’était vraiment bizarre parce que cette glissade a commencé assez tôt dans la course. J’ai essayé de gérer, mais je me suis retrouvé avec plus rien. Je n’ai jamais poussé très fort en course, j’ai juste essayé d’être doux et fluide tout le temps, mais comme vous avez pu le voir, finalement je n’avais plus rien à opposer. Pecco m’a ensuite dépassé entre les virages 8 et 9 car je n’avais plus rien sur le flanc gauche. »

Miller Allemagne

Miller : “s’il voit tomber quelques gouttes de pluie – ‘Bam’, il creusera l’écart”  

Néanmoins, Miller est en paix avec lui-même : « j’ai donné mon maximum et j’ai essayé de gérer au mieux la gestion des pneus et tout. J’ai l’impression d’avoir fait une course intelligente, je n’ai commis aucune erreur, j’ai toujours été là. Mais aujourd’hui n’était tout simplement pas notre jour. Aujourd’hui, c’était le jour de Marc Marquez. Comme je l’ai dit, il a très bien géré la course et a fait un travail fantastique. C’est pourquoi il est multiple champion du monde. Dans des courses comme celle-ci, s’il voit tomber quelques gouttes de pluie – ‘Bam’, il creusera l’écart car nous avons été arrêtés par quelqu’un qui n’était pas disposé à attaquer dans ces conditions ». Et il s’appelait donc Aleix Espargaró

« Marc le mérite amplement », a ajouté “JackAss”. « Je m’attendais à mieux aujourd’hui, mais c’est comme ça. Maintenant, nous allons nous concentrer sur Assen et essayer d’être meilleurs là-bas. Nous sommes toujours classés troisième au général et pas trop loin, donc nous pouvons travailler avec ça. »

MotoGP Allemagne J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team