Le Moto2 se présente dans ce Grand Prix d’Allemagne avec un Remy Gardner qui a conforté sa place de leader au championnat face à son jeune équipier Raul Fernandez. Lors du dernier rendez-vous en Catalogne, l’Australien qui est maintenant assuré d’un avenir en MotoGP en 2022, a remporté son second succès de la saison et son troisième dans la catégorie. Reste qu’il ne faudra pas se reposer sur ses lauriers…

Au Grand Prix de Catalogne, Rémy Gardner s’est imposé pour la troisième fois en Moto2 avec le Portugal 2020 et l’Italie cette saison. Avec trois victoires dans la catégorie intermédiaire, il est maintenant le quatrième pilote australien le plus titré à ce niveau de la compétition derrière Kel Carruthers (7 victoires), Casey Stoner (5) et Gregg Hansford (4).

Après les Grands Prix d’Italie et de Catalogne, Gardner est aussi devenu le premier pilote australien à remporter deux victoires consécutives dans la catégorie intermédiaire depuis Casey Stoner qui l’avait fait deux fois dans la catégorie 250cc en 2005. Depuis le Grand Prix du Portugal en 2020, Remy Gardner n’a manqué le podium qu’une seule fois, lorsqu’il a terminé quatrième au Grand Prix d’Espagne cette saison.

Raul Fernandez a franchi la ligne en deuxième position au Grand Prix de Catalogne pour son cinquième podium en sept courses, ce qui est déjà un de plus que l’année dernière lorsqu’il était en Moto3. Les dix dernières courses Moto2 qui ont eu lieu au Sachsenring ont été remportées par neuf pilotes : Toni Elias, Marc Marquez, Jordi Torres, Dominique Aegerter, Xavier Siméon, Johann Zarco, Franco Morbidelli, Brad Binder et Alex Marquez. Le seul pilote à avoir remporté plus d’une victoire en Moto2 sur ce circuit est Marc Marquez, qui s’est imposé à la fois en 2011 et 2012, depuis la pole position.

Enfin, lors de ce Grand Prix d’Allemagne, Hafizh Syahrin devrait devenir le 12e pilote différent à atteindre la barre des 100 départs en Moto2.

Que va nous réserver cette entame de la catégorie sur le Sachsenring que marquera cette FP1 ? Avant de la savoir, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là.

Sachsenring Moto2™

2019

2021

FP1

1’24.354 Jonas Folger

1’24.873 Remy Gardner
FP2

1’23.948 Brad Binder

FP3

1’23.876 Brad Binder

Q1

1’23.426 Jorge Navarro

Q2

1’23.585 Álex Márquez

Warm Up

1’33.403 Marcel Schrötter

Course

Alex Marquez, Binder, Schrötter

Record 1’23.426 Jorge Navarro (2019

31.1° dans l’air et 41.5° sur la piste sont les conditions proposées aux pilotes pour ces 40 minutes d’exercice qui se dérouleront sous un chaud soleil.

la première référence est signée par Raul Fernandez en 1’25.140, devant son homonyme prénommé Augusto. Di Giannantonio, Gardner et Vierge suivent. Sam Lowes est sixième.

Le futur pilote Gresini Ducati s’élève à la seconde place après dix minutes. Il est à trois dixième du pilote Ajo KTM. Cameron Beaubier chute au virage 3.

A mi-séance, Xavi Vierge hausse le ton en 1’25.097. Sam Lowes est entré dans le top 5, Arbolino est le premier rookie au huitième rang. Marcel Schrotter ferme le top 14 comme local de l’étape. Il chute néanmoins au virage 13. Joe Roberts est un anonyme 24e.

Alors que les cinq dernières minutes approchent, le leader du championnat Remy Gardner met la référence à 1’24.873. L’Australien est le seul sous la barre des 1’25 au tour. Il est tout de même rejoint peu après par Fabio Di Giannantonio.

Arbolino chute au virage 13, comme son équipier Schrotter peu avant. Canet tombe au virage 12. Syahrin s’y met au virage 13. Les dernières minutes font mal !  Sous le drapeau à damier, on en reste avec le duo de tête composé des deux futurs pilotes en MotoGP. Vierge, Raul Fernandez et Augusto du même nom mais de même famille ferment le top 5. Lorenzo Dalla Porta surgit bon sixième, devant Sam Lowes. Navarro, Arenas et Bezzecchi bouclent le top 10. Bendsneyder verrouille le top 14.

Classement de la FP1 du Grand Prix d’Allemagne Moto2 au Sachsenring :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport