C’est sous le signe d’une dernière victoire polémique d’Augusto Fernández à Misano que le Moto2 prend ses quartiers en Aragón. Un pilote Sito Pons qui remonte aussi au championnat sur un Álex Márquez qui s’est découvert un nouveau challenger. Et il a les dents longues avec ses désormais trois succès cette année…  On attend donc une réaction du pilote EG 0,0 Marc VDS et cette dernière pourrait bien arriver ce week-end sur un circuit où il a décroché trois podiums par le passé et ouvert son compteur de victoires en Moto2.

On sera curieux d’évaluer la tenue des KTM qui font leur dernière représentation cette saison. En revanche, on ne verra pas Marcel Schrötter. Le pilote Dynavolt Intact GP avait été contraint de manquer l’ultime épreuve en raison d’une violente chute survenue durant les FP3, chute au cours de laquelle il s’est fracturé une clavicule maintenant convalescente.

Que nous réserve cette quatorzième manche de la saison dans la catégorie ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui nous rappelle les faits en Aragón…

Aragon Moto2™

2018

2019

FP1

1’53.570 Marcel Schrötter

Augusto Fernández 1’52.474
FP2

1’53.784 Francesco Bagnaia

FP3

1’53.319 Álex Márquez

Q1

XXX

Q2

1’53.149 Brad Binder

Warmup

1’53.757 Francesco Bagnaia

Course

Binder, Bagnaia, Baldassarri

Record

1’52.232 Tito Rabat 2015

24°dans l’air et 28° sur la poste sous un soleil rayonnant sont les conditions proposées aux pilotes pour les 40 minutes d’exercice.

https://twitter.com/MotoGP/status/1174970711338696707

En 1’53.834, Augusto Fernández signe la première référence. Sam Lowes suit à trois dixièmes tout comme Álex Márquez qui devance son équipier Vierge. Lüthi boucle ce top 5 très provisoire.

Après dix minutes, Álex Márquez rejoint le pilote Pons leader dans la zone des 1’53 au tour. Dans le peloton, c’est déjà une chaude ambiance…

Le premier quart d’heure passe avec Fernández en 1’53.637 et toujours aux commandes devant celui qu’il poursuit au championnat, Lowes, Lüthi et Baldassarri qui prive Vierge du top 5. La première KTM est quinzième avec Lecuona

https://twitter.com/MotoGP/status/1174973676875157505

Au moment d’entamer le dernier quart d’heure, Navarro s’invite à la troisième place avec sa Speed Up. Son équipier Di Giannantonio et malheureux à Misano est 18e.

Le remplaçant de Schrötter, soit Jesko Raffin, porte une estocade que le met au contact de Fernández pour 70 millièmes. Le signal d’une chasse au chrono puisque Marini prend les commendes en 1’53.432. Ce dernier fait même mieux en 1’52.752 alors que les cinq dernières minutes pointent à l’horizon. Il est le seul sous la barre des 1’53 au tour.

Seulement deux KTM sont dans le top 14 qui ouvre la voie directe à la Q2. Il s’agit de celles de Lecuona et de Binder. Bulega surgit quatrième et donne le sourire aux homme du team Sky VR46.

Fernández contre attaque en 1’52.474. Nous voilà à deux dixièmes du record de la piste dans la catégorie détenu par Rabat depuis 2015… Jorge Martin veut sauver l’honneur de KTM en s’installant sixième alors que Nagashima entre dans le top 4.

Sous le drapeau à damier, on note un top 5 composé de Fernández, Marini, Baldassarri, Álex Márquez et Nagashima. Martin et Binder sont dans le top 10 pour KTM. Navarro et Bendsneyder permettent à Speed Up et NTS d’être dans le top 14.

  Moto2 Aragon FP1 : chronos

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Augusto Fernandez

Tous les articles sur les Teams : Pons HP 40