Remy Gardner a frappé un grand coup la semaine dernière dans un Grand Prix d’Allemagne qu’il a non seulement enlevé mais au cours duquel il a constaté l’abandon de son rival et équipier Raul Fernandez. L’Australien et futur pilote Tech3 KTM en MotoGP compte à présent 36 points d’avance au championnat. Il s’agit d’ores et déjà pour la concurrence de l’arrêter dans sa progression sous peine de passer un mauvais été…

Car après cette escapade à Assen, ce sera en effet la trêve estivale jusqu’à des retrouvailles en août du côté de l’Autriche. Jusqu’à présent on assistait en Moto2 à un duel entre les pilotes du team Red Bull KTM Ajo, en tête du Championnat. Remy Gardner et Raúl Fernández comptaient l’un comme l’autre deux victoires et presque autant de podiums chacun. Mais Raúl Fernández a commis au Sachsenring son premier faux-pas, alors qu’il était précisément installé dans la roue de son coéquipier, en compagnie duquel il s’était échappé. Remy Gardner n’avait dès lors plus qu’à gérer pour empocher sa troisième victoire. Résultat l’écart au championnat se porte désormais à 36 points au lieu de 11… Et Marco Bezzecchi (Sky Racing Team VR46), qui n’a jamais fait moins bien que sixième cette année, revient presque au contact du rookie. Ces derniers n’ont donc plus le choix : unir leurs forces pour espérer stopper Remy Gardner.

Sur le papier, celui qui semble être le mieux armé est Marco Bezzecchi… et encore ! L’Italien n’est entré qu’une seule fois dans les points sur cette piste, en l’occurrence il s’agissait d’un Top 10, inscrit lors de son ultime venue. Remy Gardner y a bien décroché une pole en 2019, mais ni lui, ni son coéquipier peuvent se targuer d’y avoir inscrit la moindre unité.

Sam Lowes (ELF Marc VDS Racing), actuellement quatrième au Championnat, n’a guère été plus chanceux sur ce tracé lors de la précédente édition, même s’il y a déjà signé une deuxième position. Fabio Di Giannantonio (Federal Oil Gresini Moto2), qui suit au classement, pourrait en dire autant.

Derrière, on retrouve ensuite un wagon de pilotes emmené par Marcel Schrötter (Liqui Moly Intact GP), qui figure régulièrement parmi les dix premiers et Arón Canet (Aspar Team Moto2), auteur d’une belle deuxième place en Allemagne, comme ça avait été le cas à Portimão. Joe Roberts (Italtrans Racing Team), Xavi Vierge (Petronas Sprinta Racing) et Ai Ogura (Idemitsu Honda Team Asia), qui auront connu une fin de course agitée au Sachsenring, complètent le Top 10 provisoire.

Que va nous réserver ce neuvième rendez-vous de la saison en Moto2 ? Avant de le savoir en se lançant dans la FP1, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là aux Pays-Bas.

Assen Moto2™ 2019 2021 (Nouvel asphalte)
FP1 1’38.151 Sam Lowes 1’36.744 Augusto Fernandez
FP2 1’37.398 Brad Binder
FP3 1’36.510 Remy Gardner
QP1 1’37.030 Lorenzo Baldassarri
QP2 1’36.572 Remy Gardner
Warmup 1’37.834 Lorenzo Baldassarri
Course A. Fernandez, B. Binder, Marini
Record 1’36.346 Johann Zarco (2015)

20° dans l’air et 24° sur la piste avec un ciel couvert mais pas menaçant sont les conditions proposées aux pilotes pour ces 40 minutes d’exercice. Bo Bendsneyder rappelle qu’il est sur ses terres…

Manuel Gonzalez quitte son Supersport et sa Yamaha pour remplacer Baldassarri, blessé et forfait, sur la MV Agusta. La première référence est signée par Augusto Fernandez en 1’37.896. Il est le seul sous la barre des 1’38 après dix minutes de joute. Cependant, Tony Arbolino passe cette frontière pour le rejoindre et se positionner ainsi second. Remy Gardner mène le reste de la meute.

Raul Fernandez accélère en 1’37.501 suivi par Bezzecchi au terme du premier quart d’heure. Tom Lüthi surgit en entrant dans le trio de tête pendant que Bezzecchi se rapproche de 45 millièmes du leader rookie chez Ajo KTM. Bien qu’enthousiaste, Bendsneyder n’est que 22e.

Augusto Fernandez met le curseur à 1’37.427 à mi-séance. Il descend même sa performance à 1’37.093 à un quart d’heure du but. Jorge Navarro est à présent son dauphin. mais le pilote Marc VDS a frappé fort, avec quatre dixième d’avance.

Les cinq dernières minutes s’entament avec une chute de Lüthi qui était huitième. Entre Gardner et Garzo on s’échange des politesses. L’Australien est à présent second, mais à près de trois dixièmes du vainqueur de l’édition 2019. Ce dernier reprend ses aises avec un 1’37.076. Navarro prend la direction de la chasse à un peu plus de deux dixième.

Sous le drapeau à damier, Augusto Fernandez maîtrise la concurrence en 1’36.744 devant son homonyme Raul à un dixième. Remy Gardner ferme le trio se tête devant Navarro et Simone Corsi qui met la MV Augusta dans le top 5. Chantra mène le reste de la meute. Bezzecchi est septième, Joe Roberts neuvième et Di Giannantinio dixième. Canet ferme le top 14 qualificatif pour la Q2.

 

Classement FP1 du Grand Prix Moto2 des Pays-Bas au TT Assen : 

Assen

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Augusto Fernandez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team