Le pilote espagnol, Augusto Fernández, œuvrera la saison prochaine au sein du team Marc VDS. Une équipe Estrella Galicia laissée orpheline à la suite du départ prématuré d’Álex Márquez en MotoGP au côté de son ainé, Marc Márquez, dans le team Honda Repsol. 

Le champion du monde en titre de Moto2, Álex Márquez,  avec son départ prématuré pour la catégorie reine, à la place de Jorge Lorenzo qui a fait valoir ses droits à pension, a donc laissé une place vacante au sein du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. Une place en or pour une équipe qui a accompagné et soutenu son pilote dans la conquête de la couronne mondiale cette saison 2019

L’honneur en revient donc à Augusto Fernández de reprendre le flambeau en quittant son team actuel Flexbox HP40. Il aura pour partenaire de jeu, Sam Lowes. D’ores et déjà, sur l’élan du sacre d’Álex Márquez, Augusto Fernández s’est déjà inscrit dans l’optique de décrocher le titre mondial en 2020.

« Je suis dans la meilleure équipe de la catégorie. Mon objectif c’est le titre cette saison » confie, déterminé, le pilote âgé de 22 ans. Une bonne manière de marquer le terrain avant le début des hostilités au Qatar en mars prochaine. Avant cela, il a eu l’occasion de titiller sa nouvelle machine lors de tests privés réalisés sur le circuit Ricardo Tormo où il pu faire de nombreux tours pour s’approprier sa nouvelle monture. « Ce fut un test très positif, où nous avons trouvé de très bonnes choses très positives pour la suite, les bases sont là. Nous avons surtout fait de réels progrès », a-t-il déclaré à l’issue de ce test.

« Nous n’avons travaillé qu’avec de nouvelles pièces. Je suis très content de la manière dont travaille l’équipe. C’est une équipe qui est faite pour gagner », s’est réjouit l’Espagnol. Un espoir de renaitre d’une certaine façon et d’être confiant pour 2020 car  les résultats obtenus en fin de saison ont été bien en deçà de ceux escomptés. Il a ainsi fini 5e rang du championnat. « Je suis déçu pour la tournée outre-mer. J’en attendais plus, mais le problème venait du Japon. Nous avons quand même pu faire un petit quelque chose. Malgré tout, en général je suis content de la saison » a poursuivi le jeune homme.

Comment voit-il son avenir, le Moto2 étant l’antichambre de la MotoGP ? « Je ne veux pas intégrer la catégorie MotoGP avec une équipe qui n’a aucune chance de gagner. Je n’envisage cependant pas de faire non plus toute ma carrière en Moto2, à un moment donné le grand saut se fera » a-t-il expliqué.

Dans l’attente de la saison prochaine, le Madrilène ne veut pas refaire deux fois les mêmes erreurs. Il pense donc que la patience doit être de mise. « Il faut être très régulier, une petite erreur peut avoir de sérieuses conséquences. En ça, j’ai bien retenu la leçon » a conclu celui qui a remporté le victoire à trois reprises cette saison (Assen, Misano et Silverstone).

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Augusto Fernandez

Tous les articles sur les Teams : Estrella Galicia 0,0