Fabio Quartararo est à présent un pilote officiel Yamaha dans le team usine du constructeur. Mais il n’oublie pas pour autant un clan Petronas dans lequel il s’est révélé. A ce titre, il n’abandonne pas un des membres qui a connu une certaine malchance en 2020 mais qui a montré de belles dispositions, Il évolue en Moto2, il s’appelle Jake Dixon, et comme c’est un jeune britannique, il a le bon passeport pour s’ouvrir les portes du MotoGP …

Jake Dixon est-il la relève de Cal Crutchlow en MotoGP ? Pour Carmelo Ezpeleta, ce serait un vrai bonheur. Mais Dixon n’est pas qu’une question de politique. C’est aussi un talent en devenir, et Fabio Quartararo tient à le signaler : « j’espère le voir bientôt dans le team MotoGP Petronas dans les prochaines années » dit carrément le Français au sujet de l’Anglais.

Et son soutien est déclaré : « si je dois l’aider cette année pour qu’il se batte pour des victoires et des podiums, j’espère pouvoir donner un petit coup de pouce qui pourra l’aider ». Une affection et une solidarité qui se sont déjà concrètement manifestées en 2020, lorsque le pilote du Derby a chuté lors d’un Grand Prix de France qu’il menait, tenant en respect son compatriote Sam Lowes : « je n’ai pas gagné beaucoup de courses, mais j’ai acquis beaucoup d’expérience à chaque saison et je pense que lorsque vous menez votre première course, comme il l’a fait, on a juste fait un travail incroyable et qu’il a beaucoup appris ».

« Il avait Sam derrière lui mais Sam était l’un des favoris du championnat et il le gardait juste une seconde derrière lui pendant de nombreux tours » rappelle Fabio sur Bikesportnews. « Ensuite, il a eu des moments difficiles, il s’est blessé à la main, donc c’est toujours bien d’avoir quelqu’un qui a un peu d’expérience pour aller dans le box ». Il termine : « je pense que c’était génial pour lui de se battre pour la victoire, malheureusement il a chuté mais il apprend beaucoup. Il aura beaucoup d’opportunités cette année ». Il aura aussi beaucoup d’adversaires.

Fabio Quartararo pense avoir trouvé la relève britannique tant espérée 

Âgé de 25 ans, Jake Dixon a débuté sa carrière à l’échelle locale, d’abord en Aprilia Superteens 125cc, puis en Aprilia RRV450. C’est en 2010 que cet Anglais intègre le British Superbike dans le cadre du Superstock 600. Après un bref passage par la catégorie Supersport 600, il rejoint la cour des grands et gravit les échelons, au point de terminer vice-Champion en 2018.

Un an plus tôt, le Britannique avait disputé sa toute première wildcard à Silverstone en mondial Moto2, catégorie au sein de laquelle il est officialisé début 2019. Mais le pilote du team Ángel Nieto ne se hisse qu’à deux reprises dans les points, ce qui ne l’empêchera pas d’être recruté par le team Petronas Sprinta Racing pour 2020.

 




Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Jake Dixon

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia