Luca Boscoscuro est un ancien champion d’Europe 250cc aujourd’hui propriétaire de l’équipe Speed-up qui fabrique ses propres châssis en Moto2. C’est donc un homme qui connaît le milieu et son métier, si bien qu’on ne la lui fait pas. Apparemment, avec Danny Kent, il y a eu comme une incompréhension profonde qui a conduit l’Anglais pourtant ancien Champion du Monde de Moto3 à la porte du team. L’Italien explique…

Le Britannique de 24 ans va donc devoir se trouver un avenir et il sera sans doute hors des Grands Prix. A ce titre, pour cette Nation, 2019 ressemblera au Brexit. Smith ne sera plus titulaire, Redding retournera sur ses terres pour un championnat national de Superbike, et voilà maintenant Danny Kent sans perspective.

Luca Boscoscuro explique : « la saison a bien commencé lors des séances d’essais. À Doha, Danny était sixième en qualifications, proche du premier rang. Mais malheureusement cela n’a fait qu’empirer ensuite. Le problème a aussi été que Danny n’a pas suivi les instructions de l’équipe. Nous avons donc décidé de mettre fin à notre collaboration. J’ai aussi perdu l’un de mes défis. Je voulais obtenir de bons résultats avec Danny, mais désolé, cela n’a pas été possible pour différentes raisons. C’est une déception ».

L’homme de la Perfide Albion a fait sa dernière course en Aragon et a été remplacé par Edgar Pons en Thaïlande. Il avait déjà prématurément quitté le team Kiefer à Austin en 2017 et n’avait été qu’un pilote remplaçant ensuite avec Ajo et Intact, par exemple.

Le leader actuel du team est le Français Fabio Quartararo qui ira en MotoGP l’an prochain. Chez Speed-Up, on a recruté Navarro mais aussi Fabio Di Giannantonio : “c’est une bonne chose. Di Giannantonio est un grand talent. Je suis sûr qu’il sera dans les meilleurs en Moto2 dans deux ans. Je suis très heureux de cette perspective et il est également bon pour nos sponsors que nous ayons un jeune Italien dans notre équipe. “

Tous les articles sur les Pilotes : Danny Kent

Tous les articles sur les Teams : Speed Up